Regions Hainaut

L’inauguration du pont à Hautrage fait le bonheur des riverains

En inaugurant le pont à Hautrage, les ministres wallons savent qu’ils délivrent les habitants de Saint-Ghislain du trafic.
08 déc. 2021 à 13:46Temps de lecture1 min
Par Arnaud Montero

"Alléluia ! Le pont à Hautrage est enfin rouvert !" C’est carrément comme ça que la nouvelle est accueillie à Tertre, petit village du Borinage. Depuis la fermeture du pont de la N50 en 2019, les riverains vivent un véritable cauchemar. Une dizaine de milliers de véhicules (et surtout des camions) empruntaient chaque jour les routes des villages aux alentours de Saint-Ghislain. La réouverture du pont à Hautrage devrait mettre fin à leur calvaire.

Des fissures dans la maison

Le trafic est intense dans le centre de Tertre. Le bruit des camions qui passent à toute allure est presque assourdissant. La bouchère, Dominique parle de l’état des routes : "Depuis que le pont est fermé, c’est l’enfer. Regardez les trous. La route s’affaisse. Et moi je ne me plains pas trop. Je n’habite pas ici. Mais j’ai des clientes qui ne dorment pas bien la nuit." En effet, à quelques pas de la boucherie, on retrouve Natalie dans sa maison. Elle nous montre des fissures : "Je suppose que c’est lié à la vitesse des camions. Parfois on est réveillé en pleine nuit. Je suis très heureuse que le pont de la N50 est de nouveau opérationnel."

Budget : 4 millions d’euros

Inauguré par Elio Di Rupo, ministre-président de la région wallonne et par Philippe Henry, le ministre wallon de la mobilité, le pont d’Hautrage est en bleu. Il a coûté un peu moins de 4 millions d’euros. En 2019, l’ancien pont avait dû être déconstruit. Un peu plus de deux ans se sont donc écoulé entre la fermeture et la réouverture du pont. Une éternité pour les riverains. Un petit miracle pour Philippe Henry : "Je ne veux pas parler de miracle. Mais quand même. La déconstruction s’est faite dans l’urgence. Par la suite, il a fallu mettre en place un dossier administratif solide, faire les appels d’offres, construire le pont… Tout ça en temps de pandémie, certaines entreprises ont pris du retard… Je suis assez content qu’on ait respecté les délais."

La réouverture du pont de la N50 fait le bonheur des riverains mais aussi des cyclistes et des promeneurs puisqu’il permet la reconnexion du RAVel du canal Nimy-Blaton. Le précédent pont avait été construit dans les années 50. Le nouveau pont devrait tenir au moins 100 ans promettent les ingénieurs.

Le nouveau pont à Hautrage se fond plutôt bien dans le décor
Le nouveau pont à Hautrage se fond plutôt bien dans le décor arm

Articles recommandés pour vous