RTBFPasser au contenu

L’île britannique de Piel recrute un aubergiste… et un roi par la même occasion

L’île britannique de Piel recrute un aubergiste… et un roi par la même occasion
05 janv. 2022 à 07:002 min
Par Paul Verdeau

Devenir roi d’une petite île au nord du pays de Galles, ça vous tente ? Si vous avez un peu d’expérience dans la restauration, vous pouvez toujours postuler. L’île de Piel, dans l’archipel des Furness, au Royaume-Uni, cherche un aubergiste pour reprendre le Ship Inn… et devenir, par un micmac digne des Monty Python, le roi du patelin, rapporte le Guardian.

Pourtant, Piel possède bien un château, datant du XIVe siècle. Mais la tradition est formelle : c’est bien le taulier du Ship Inn, un pub vieux de deux siècles, qui est couronné "Roi de Piel" à l’aide d’un sabre rouillé et qui reçoit plusieurs seaux de bière sur la tête. Quant à la cour, elle est bien sûr composée des "Chevaliers de Piel". Pour se faire adouber, rien de plus simple : s’asseoir sur la chaise en chêne au fond du pub et recevoir la consécration par le patron. Et évidemment, chaque nouveau chevalier se doit de payer sa tournée.

Pas de ferry avant avril

Autour du roi de Piel et de sa famille, seuls résidents permanents, une petite communauté s’est construite sur l’îlot de 20 hectares, particulièrement isolé du reste du monde. "Vous ne pouvez pas juste aller sur le continent chez Tesco [célèbre chaîne de supermarchés britannique, ndlr] pour prendre une miche de pain lorsque vous êtes à Piel", explique John Murphy, guide sur l’île depuis quarante ans, au Guardian. Il faut dire que le ferry ne rallie la ville de Barrow-en-Furness que d’avril à septembre.


►►► À lire aussi : Télétravailler sur une île paradisiaque tout en vous engageant pour l'environnement ? Il existe un projet pour ça


Mieux vaut donc apprécier la solitude. "Vous devrez vous consacrer entièrement à l’île et avoir une forte passion pour l’isolement, la paix et le calme", avertit John Murphy à l’encontre des potentiels candidats. Lui-même aurait bien voulu, mais à 73 ans, il se dit trop vieux.

Relancer le tourisme

Le pub est devenu un tel symbole pour les Britanniques que de nombreuses personnes se rendent à Piel pour des fêtes d’anniversaire, note le Guardian. De quoi espérer un regain de tourisme pour la ville de Barrow, plus célèbre pour ses chantiers navals de sous-marins que pour ses plages. "Le tourisme se développe à Barrow, grâce aux personnes qui louent des gîtes, raconte John Murphy. Les visiteurs se rendent compte que ce n’est qu’à 20 minutes du Lake District [une région montagneuse très appréciée comme destination de vacances, ndlr] et que les loyers sont deux fois moins chers."

Le poste d’aubergiste, propriétaire du pub et donc roi de Piel s’ouvrira en avril, pour un mandat de dix ans, selon l’offre décidée par le conseil communal de Barrow-en-Furness. D’ici là, vous pouvez préparer votre CV et votre plus bel accent british.

Sur le même sujet

21 déc. 2021 à 14:50
1 min
12 nov. 2021 à 06:56
1 min

Articles recommandés pour vous