Champions League - Foot

Ligue des Champions : le FC Bruges évite les favoris, le "groupe de la mort" pour l’Inter Milan de Romelu Lukaku

Loading...
25 août 2022 à 17:02Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi avec AFP

Comme l’année dernière, c’est à Istanbul, en Turquie, que se déroulait le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions ce jeudi. Le Club Bruges, seul représentant belge (pour la cinquième année consécutive), a été placé dans le groupe B avec Porto, l’Atlético Madrid d’Axel Witsel et Yannick Carrasco, et le Bayer Leverkusen.

Le tenant madrilène pour un 15e titre ? Le premier sacre du Paris SG ou de Manchester City ? Le retour au premier plan du Barça ou de l'AC Milan ? Le suspense est lancé pour l'édition 2022-23 de la plus grande compétition européenne, qui démarre cette année dès le 6 septembre.

Avant de rêver d'une finale européenne, prévue le 10 juin 2023 au stade Atatürk d'Istanbul, le parcours des cadors du Vieux Continent s'est clairement éclairci dans la capitale turque.

Il sera abordable pour le recordman de victoires, le Real Madrid : le club de Karim Benzema a hérité de Leipzig, du Shakhtar Donetsk et du Celtic de Glasgow, l'un des tirages les plus favorables au sein d'un plateau plus que relevé.

À l'inverse, l'autre mastodonte espagnol, le FC Barcelone, a été reversé dans le groupe le plus difficile sur le papier, avec le Bayern et l'Inter de Romelu Lukaku, ainsi que le Viktoria Plzen. Le destin est farceur pour la nouvelle star catalane Robert Lewandowski, arraché de sa Bavière pour garnir les rangs blaugranas cet été.

Épouvantail du chapeau N.2, le finaliste en titre, Liverpool, sortira heureux de ce tirage, avec comme tête de série à affronter l'Ajax d'Amsterdam. Les Reds ont aussi rendez-vous avec Naples et les Glasgow Rangers, dont c'est la première apparition depuis 12 ans.

Autres candidats à la victoire finale, le Paris SG et Manchester City ont la voie relativement dégagée pour la phase finale : les Parisiens et leur trio Messi-Neymar-Mbappé défieront la Juventus Turin, le Benfica Lisbonne et le Maccabi Haïfa (poule H), tandis que les Citizens de Kevin De Bruyne paraissent mieux armés que Séville, Dortmund et Copenhague (poule G).

Parmi les duels à suivre, l'affrontement entre l'AC Milan (avec Origi, Saelemaekers et De Ketelaere) et Chelsea sera l'un des grands moments de la phase de groupe, dans la poule E. Mais les deux écuries semblent bien supérieures à Salzbourg et au Dinamo Zagreb, autres équipes du groupe.

Attention au faux départ, néanmoins : le calendrier ultra-resserré avec la Coupe du monde à l'automne au Qatar (20 novembre-18 décembre) va contraindre les prétendants à la succession du Real à enchaîner les matches couperets du 6 septembre au 2 novembre.

Six rencontres en deux mois avec en ligne de mire un billet pour les huitièmes, et peut-être, quelques mois plus tard, le sacre ultime...

Loading...

Sur le même sujet

Pro League : Avec une 3e victoire de suite, Carl Hoefkens a trouvé la formule avec le Club Bruges

Jupiler Pro League

Champions League – Clément Tainmont sur le tirage de Bruges : "L’objectif, ce n’est pas d’être 3e, mais dans les deux premiers, il faut se donner les ambitions"

Champions League - Foot

Articles recommandés pour vous