RTBFPasser au contenu

Regions

Liège : plusieurs centaines de personnes devant le cinéma Sauvenière pour soutenir la culture contre les mesures du Codeco

Liège : plusieurs centaines de personnes devant le cinéma Sauvenière pour soutenir la culture contre les mesures du Codeco
26 déc. 2021 à 14:322 min
Par Erik Dagonnier

A Liège, entre 500 et 1000 personnes ont manifesté dans le calme devant le cinéma Sauvenière à Liège à l’appel de Solidarité Culture Liège. L’asbl les Grignoux qui possède plusieurs salles à Liège et Namur a été parmi les premiers à annoncer que ses cinémas resteraient ouverts à partir d’aujourd’hui malgré la décision de fermeture prise par le Codeco de mercredi. Un acte de résistance qui a fait tache d’huile dans le milieu culturel. Stéphane Wintgens, porte-parole des Grignoux… "Nous sommes là parce que nous ouvrons nos cinémas. C’est avec beaucoup de plaisir que nous voyons des centaines de personnes. C’est vrai que quelque chose se passe. Je pense à un point de basculement. On dit stop. On ne peut pas continuer comme ça. La mauvaise gestion de la pandémie risque de faire plus de dégâts, plus de victimes psychologiquement parlant et économiquement parlant que la pandémie elle-même. Nous ne nions pas la pandémie, c’est un problème, mais la manière dont on la gère, ça ne va pas.

Dans la culture, on respecte les règles sanitaires et tout se passe bien

A l’ouverture des salles, ce matin à Liège, il y avait des spectateurs mais pas seulement : responsables de salles de spectacle, artistes ou simples citoyens s’étaient rassemblés pour marquer leur soutien au secteur culturel. Sans discours, la manifestation s’est déroulée dans le calme et sans présence policière. Pierre Clément, coordinateur du manège Fonck et directeur technique du festival de théâtre de Liège fait partie de "solidarité culture Liège": "Je suis là ce matin parce que le gouvernement a décidé de fermer les lieux culturels alors que les experts préconisaient une augmentation de la capacité des transports en commun et un accès plus facile aux autotests et aux masques et que dans la culture, on respecte les règles sanitaires et que tout se passe bien. On s’attend à avoir éventuellement des amendes mais on ne craint pas." Vincent Cotteleer, administrateur de la salle le Hangar a décidé aussi de maintenir ses activités : "C’est très compliqué. On se rend bien compte qu’il y a un problème de santé publique et qu’il faut qu’on en tienne compte. On a décidé de fermer les lieux de culture mais certains nous reprochent de ne pas avoir été solidaires et d’avoir accepté de faire le CST donc en excluant une partie du public. On est un peu perdu."

Ce qu’on demande, c’est de la cohésion !

Pour le comédien Bouli Lanners, "les experts l’ont dit, les salles ne sont pas vecteurs plus de la maladie que les autres secteurs. Il n’y a plus de cohésion et nous, ce qu’on demande, c’est de la cohésion. Comme dans beaucoup d’autres secteurs, on n’est pas les seuls à souffrir de la crise mais en tout cas, il y a une morosité absolue qui s’installe parce qu’on sent bien que c’est tout un secteur qui va s’effondrer économiquement aussi." Une musicienne de l’orchestre philharmonique de Liège "manifeste son mécontentement parce que gouvernement nous interdit de travailler tout en sachant que l’orchestre a mis tout en place avec les mesures sanitaires pour continuer à travailler en toute sécurité."

Je suis fâchée qu’on puisse continuer à aller dans les magasins, les restaurants et que tout le culturel soit fermé

Certains étaient présents aussi comme simples citoyens : "jusqu’à présent je n’ai participé à aucune manifestation mais cette fois, c’en était trop" déclare une manifestante. Sa voisine explique "je suis fâchée qu’on puisse continuer à aller dans les magasins, dans les restaurants, dans tout ce qui est consommation et que tout ce qui est culturel soit fermé. Je trouve ça vraiment honteux parce que c’est tout ce qui nous apporte la joie de vivre, la poésie, enfin, tout ce dont on a besoin dans ce monde qui devient de plus en plus gris.

Sur le même sujet

28 déc. 2021 à 16:31
1 min
27 déc. 2021 à 11:31
5 min

Articles recommandés pour vous