RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Liège: la bière Curtius fête ses 10 ans

Les nouveaux locaux de la brasserie sont ouverts depuis deux ans.
09 juin 2022 à 09:59Temps de lecture2 min
Par Erik Dagonnier avec C. Adam

A Liège, la brasserie Curtius fête ses dix ans. Elle vient de produire son premier million de litres de bière 100% liégeoise dans ses nouveaux locaux du quartier Nord ouverts depuis deux ans. Une belle aventure pour ses deux fondateurs Renaud Pirotte et François Dethier. Les deux agronomes entrepreneurs avaient remporté en 2012 l'émission starter, grâce à leur idée de créer une microbrasserie.

Aujourd'hui, la brasserie C occupe une vingtaine de personnes et 80% de sa production est vendue en province de Liège. Nous avons visité la brasserie.

8000 hectolitres de bière par an

Les nouvelles cuves de production.
Les nouvelles cuves de production. RTBF - Erik Dagonnier

"Nous sommes ici devant nos nouvelles cuves de production" explique Renaud Pirotte. "Chacune de ces cuves nous permet de brasser 5000 litres de bière à la fois. Et on brasse deux fois par jour, ce qui nous fait 10.000 litres de bière. La bière reste en cuve approximativement six semaines. Après, c'est l'embouteillage." La brasserie produit actuellement 8000 hectolitres par an. Son objectif: atteindre les 10.000 hectolitres.

Un public plus connaisseur

"Il y a dix ans, on sortait à peine de l'école, on avait deux ans de réflexion sur le projet, et on ne s'était pas dit qu'on serait si loin au bout de dix ans" poursuit Renaud Pirotte. "On voit vraiment que le public est beaucoup plus averti, beaucoup plus connaisseur des styles, des goûts, acides, amers, les goûts boisés qu'on peut obtenir avec certains types de bières. Il y a quelques années, les étiquettes de bières mentionnaient à peine bière blonde, brune, parfois, qu'il y avait plusieurs céréales, mais ça se limitait à ça. Aujourd'hui, elles sont descriptives, on parle du taux d'amertume, on parle de la couleur, on parle de l'acidité et de toutes les caractéristiques de la bière. On se rend compte que la concurrence grandit, mais la demande en bière artisanale grandit également. Dès lors, ça ne nous freine absolument pas dans la promotion de nos bières et dans nos ventes."

Une bière pensée en local, avec 80% des ventes en province de Liège

Renaud Pirotte et François Dethier, les deux fondateurs de la brasserie.
Renaud Pirotte et François Dethier, les deux fondateurs de la brasserie. RTBF - Erik Dagonnier

Produire en circuit-court, c'est également la volonté des deux fondateurs de la brasserie C, comme le souligne François Dethier: "C'est vraiment ici qu'on se sent le mieux, qu'on a le plus facile de promouvoir nos produits, de s'inscrire ici dans la région. C'est vraiment une bière pensée en local. On est très proches de nos fournisseurs. On a pas mal de fournisseurs de la région, notamment pour nos étiquettes du côté de Lontzen. On a nos bouteilles qui sont du côté de Maastricht. On a des céréales et du houblon qui poussent à Villers-l'Evêque. On utilise l'eau de la région. C'est donc vraiment pouvoir connaître nos fournisseurs, pouvoir discuter avec eux et pouvoir offrir un produit véritablement local."

Beaucoup de bières spéciales partent à l'exportation. Pour les deux brasseurs, ce n'est pas un choix. "Notre idée était de pouvoir promouvoir cette agriculture et ce savoir-faire local sur le marché local et non pas de chercher à tout prix à l'exporter à l'autre bout du monde" explique Renaud Pirotte. "Notre développement, on le voit à Liège, dans sa périphérie, et en Wallonie, mais on n'imagine pas spécialement grandir à l'autre bout du monde. On estime qu'on doit vendre plus ou moins 80% de notre production dans Liège, sa périphérie et sa province."

La brasserie C ouvre ses portes au public pour la première fois vendredi et samedi. Avec l'arrivée d'une nouvelle bière fruitée.

Sur le même sujet

Inflation : le géant brassicole AB InBev pourrait encore augmenter le prix de la bière

Economie

Articles recommandés pour vous