Regions Liège

Liège: l'E25/A25 transformée en boulevard urbain entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas

Liège: l'E25/A25 transformée en boulevard urbain entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas

© Sofico

08 mars 2022 à 18:46Temps de lecture2 min
Par Martial Giot avec C. Adam

Un important chantier débutera le 15 mars sur l'axe d'entrée nord-est de la ville de Liège.

La portion de 2 kilomètres de l'autoroute E25/A25 située entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas sera transformée en boulevard urbain. Il est prévu que le chantier soit totalement achevé pour l'été 2024, mais la nouvelle configuration routière devrait être accessible dès la fin de 2023. Le budget avoisine les 17 millions d'euros hors TVA.

L'accès nord-est de la ville entièrement redessiné

Le futur boulevard urbain, entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas.
Le futur boulevard urbain, entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas. © Sofico

Entre l'actuelle fin d'autoroute et le futur boulevard urbain, quelles seront les principales différences? Héloïse Winandy, la porte-parole de la Sofico, maître d'ouvrage, répond: "Nous allons maintenir deux voies en sortie de ville, par contre, il n'y aura plus qu'une seule voie pour pénétrer vers le centre-ville de Liège avec une vitesse qui sera limitée à 50 km/heure" détaille-t-elle. "Nous allons également créer un accès vers la zone multimodale de Bressoux pour inciter les usagers à laisser leur véhicule et à emprunter les transports en commun pour gagner vraiment le cœur de ville. Les usagers de transit seront, eux, invités à rester sur le réseau autoroutier".

Désengorger la ville

L'objectif, c'est d'apaiser la mobilité motorisée: "Tout d'abord, on aura la connexion évidemment vers la zone multimodale où on retrouvera notamment un des terminus du tram, un parking P+R de 750 places, il y a aussi la gare de Bressoux, mais nous allons également rétrécir à une voie la zone d'entrée de ville et limiter la vitesse à 50 km/heure, ce qui doit évidemment apaiser la circulation motorisée."

Des pistes dédiées aux vélos et aux piétons

Côté bâti et côté Meuse, des pistes dédiées aux vélos et aux piétons seront construites.
Côté bâti et côté Meuse, des pistes dédiées aux vélos et aux piétons seront construites. © Sofico

Le projet fait également la part belle aux modes de déplacement doux: "Nous profitons bien sûr de ce chantier pour pouvoir réaliser des aménagements en faveur des modes doux, donc des pistes qui seront à la fois dédiées aux piétons et aux vélos, que ce soit côté bâti ou côté Meuse. Plusieurs passages pour piétons sont aussi prévus et bien sûr, nous verdurisons, c'est très important, notamment pour le cadre de vie des riverains, avec plus de 230 arbres qui seront plantés."

Fin du chantier prévue pour l'été 2024

Les travaux concernent un tronçon de 2 kilomètres.
Les travaux concernent un tronçon de 2 kilomètres. © Sofico

Durant les travaux, deux bandes par sens de circulation seront maintenues, avec une vitesse maximale qui sera limitée à 50 km/heure. "On sait déjà que nous allons devoir fermer pendant un mois et demi, aux alentours du mois d'avril, la sortie numéro 7 qui permet aux usagers qui viennent de l'autoroute de gagner le pont Atlas. Nous allons également devoir pendant un weekend fermer la trémie Atlas et réaliser les connexions entre les anciennes infrastructures et les nouvelles infrastructures" ajoute Héloïse Winandy. Le chantier devrait être totalement achevé pour l'été 2024.

Des critiques à l'égard du projet subsistent. Dans un communiqué, la coopérative politique Vega parle d'une énorme occasion manquée, d'un projet ne répondant pas aux attentes.

Transformation de l’E25/A25 en boulevard urbain entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous