RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

L’hôpital royal militaire prêt pour accueillir des grands brûlés venant d’Ukraine

25 févr. 2022 à 14:43Temps de lecture1 min
Par Patrick Michalle avec Fabrice Gérard

Voilà ici c’est le sas d’admission, quand il y a différents brûlés qui vont arriver ici… ", c’est Patrick Persoons, l’infirmier en chef des soins intensifs qui nous fait découvrir ce sas pouvant accueillir jusqu’à huit grands brûlés intubés et ventilés en même temps.

Un équipement unique en Europe qui a déjà permis d’accueillir de nombreux blessés ces dernières années notamment les victimes des attentats de Bruxelles : "on a accueilli ici l’une après l’autre, dix-neuf victimes polytraumatisées" se souvient Patrick Persoons qui évoque également des blessés roumains lors d’un incendie dramatique dans une discothèque de Bucarest.

Accueillir tant des civils que des militaires

Concrètement en cas de feu vert belge au sein d’une coordination européenne, la mission des équipes de l’hôpital commencerait par l’arrivée de blessés ukrainiens à l’aéroport de Melsbroek.

Colonel Carlos de Vaulx de Champion – Directeur Hôpital Royal Militaire
Colonel Carlos de Vaulx de Champion – Directeur Hôpital Royal Militaire RTBF Fabrice Gérard

Pour le directeur de l’hôpital royal militaire, le colonel Carlos de Vaulx de Champion, cette réponse médicale est l’expression de la solidarité nationale et internationale : "il s’agit d’accueillir tant des civils que des militaires ainsi que leurs accompagnants et d’apporter dans un souci d’humanité la meilleure réponse possible".

Parallèlement dans ses missions plus traditionnelles, l’Hôpital militaire vient de faire passer des tests d’aptitude à des centaines de militaires susceptibles de devoir se déployer dans les pays limitrophes de l’Ukraine, membres de l’OTAN.

Articles recommandés pour vous