Leval: l'ASBL Be WaPP lance le Marathon de la Propreté et sensibilise les élèves au respect de l'environnement

Durant une journée, ces élèves de l'Ecole du Centre de Leval ont pu se glisser dans la peau d'un agent constatateur

© Thibaut Deplanque

23 nov. 2021 à 17:27Temps de lecture2 min
Par Thibaut Deplanque

Toute cette semaine, l’ASBL Be WaPP organise la première édition du "Marathon de la Propreté". A l’instar du marathon de la vitesse, diverses actions de sensibilisation contre l’abandon des déchets sur la voie publique ainsi que des contrôles renforcés seront menés dans toute la Wallonie. L’objectif ? Inciter au respect de la propreté publique. Un respect qui s’apprend dès le plus jeune âge. Des élèves de 5e et 6e primaire de l’Ecole du Centre située à Leval se sont glissés le temps d’une journée dans la peau d’un agent constatateur.

Les élèves viennent à peine de quitter l’école qu’au coin de la rue, ils tombent sur un sac-poubelle déposé trop tôt. Tels de petits enquêteurs et accompagnés d’un agent constatateur, ils ouvrent le sac à la recherche d’indices qui pourraient permettre d'identifier le propriétaire. "On vient de trouver une lettre avec le nom et le prénom d’une personne" explique Hugo, élève en 5e primaire. "On va tenter de voir s’il correspond bien à l’adresse où on l’a trouvé et si on retrouve la personne, elle risque une amende de plusieurs centaines d’euros." La balade se poursuit, direction le marché. Une fois sur place, les élèves vont à la rencontre de la population pour sensibiliser à la propreté publique. "Quand vous êtes en voiture, jetez-vous vos déchets le long de la route ?" demande une élève. "Que faites-vous de vos mégots de cigarette ?" enchaîne un autre. "Ramassez-vous les crottes de votre chien ?" poursuit un camarade. En fonction des réponses, les élèves offrent quelques petits objets de circonstance. "J’ai distribué plusieurs petites poubelles pour collecter les déchets quand on est en voiture" poursuit Hugo. "J’ai également donné des petits cendriers afin d’éviter de jeter les cigarettes au sol" David, un ouvrier de chantier qui travaillait non loin de la place a été interpellé par les élèves "C’est bien qu’ils soient déjà sensibilisés à leur âge. Si ça permet d’apporter un peu plus de propreté, pourquoi pas. Le tout est de savoir s’ils vont continuer d’appliquer tous ces conseils. C’est aussi à leurs parents de poursuivre leur éducation."

Faire comprendre que l’impunité n’est plus de mise

Cette action s’inscrit dans le cadre du Marathon de la Propreté organisé par l’ASBL Be WaPP. "C’est une opération lancée dans toute la Wallonie et qui permet à toutes les communes de renforcer les contrôles durant une semaine et de sensibiliser la population à la propreté dans l’environnement public" détaille Valérie Cartiaux, la porte-parole de l’ASBL. Une sensibilisation qui commence dès le plus jeune âge et qui est primordiale. "Leur faire jouer le rôle d’un agent constatateur leur permet de prendre contact avec les gens, d’attirer leur attention sur des gestes qui peuvent parfois sembler anodins. L’idée est aussi d’intensifier les contrôles durant la semaine afin d’identifier un maximum d’auteurs et de leur dresser un PV" explique Valérie Cartiaux. "On souhaite attirer l’attention aussi bien d’une personne à l’origine d’un dépôt sauvage que de Monsieur et Madame Tout le Monde. Nous voulons faire passer comme message que l’impunité n’est plus de mise et que tout dépôt fera l’objet de contrôles et de poursuites." Vous voilà prévenus. Ce Marathon de la Propreté se poursuivra jusqu’au 26 novembre.

Sur le même sujet

Le Tec et Be Wapp s'allient pour plus de propreté dans les abribus

Regions

L’ASBL namuroise Be Wapp dresse le bilan de ses six ans d’action pour la propreté publique en Wallonie

Regions

Articles recommandés pour vous