RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

L’espace, la nouvelle conquête des artistes

Le collectif Beyond Earth a conçu "Living Light" pour explorer les liens entre notre planète bleue et l’infinité de l’espace.

Pour Jeff Koons, plus question d’exposer ses œuvres dans les musées et les galeries d’art. Le plasticien américain veut dorénavant envoyer ses créations dans l’espace, et plus particulièrement sur la Lune. Mais il n’est pas le seul à partir à la conquête (artistique) de l’univers. 

Jeff Koons a toujours aimé les œuvres démesurées. Récemment, il a franchi une nouvelle étape en annonçant son intention d’envoyer un groupe de sculptures sur la Lune. L’artiste voit dans ce projet stratosphérique, baptisé Moon Phases, "une exploration de l’imagination et de l’innovation technologique de l’espèce humaine". Dans cet esprit, il a entrepris de rattacher un NFT à chacune des sculptures envoyées sur la Lune. Une idée qu’a également eu le Britannique Sacha Jafri. Il a révélé en février vouloir, lui aussi, installer une de ses créations sur la Lune.

Intitulée "We Rise Together – with the Light of the Moon", elle a été conçue sur de l’aluminium de qualité aérospatiale recouvert d’or pour résister à des températures extrêmes allant de -173°C à 123°C. Cette œuvre d’art sera transportée sur la Lune dans les prochains mois par le biais du programme Commercial Lunar Payload Services de l’agence spatiale américaine. Des NFT seront mis en vente à chaque étape de la mission d’installation de "We Rise Together – with the Light of the Moon", avec une partie des bénéfices reversée à des associations caritatives.

Loading...

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’art

Jeff Koons et Sacha Jafri ne sont toutefois pas les premiers à être partis à la conquête artistique de l’espace. En 1969, Forrest Myers a décidé d’envoyer dans l’espace une plaque de céramique gravée de six œuvres contemporaines, signées Robert Rauschenberg, David Novos, John Chamberlain, Claes Oldenburg, Andy Warhol et lui-même. L’Américain a tenté de faire valider son projet à la Nasa maintes fois, mais sans grand succès. Il s’est alors entouré d’une équipe scientifique pour fabriquer et fixer clandestinement l’œuvre d’art sur un pied du module d’alunissage de la mission Apollo 12.

Ces dernières années ont vu se multiplier les projets mêlant art et cosmos. "Living Light" est l’un d’entre eux. Le collectif artistique Beyond Earth a conçu cette sculpture de plus de 4 m de haut pour explorer les liens entre notre planète bleue et l’infinité de l’espace. Elle a été envoyée dans l’espace le 18 juin 2021, à bord de la capsule Neptune One de la firme américaine Space Perspective. Elle y est restée six heures avant de retourner dans notre atmosphère et d’atterrir dans l’océan Atlantique.

Le collectif Beyond Earth l’a depuis récupérée et la restaure pour être exposée dans un musée. "Nous effectuons maintenant des réparations sur la pièce pour nous assurer qu’elle puisse être présentée au grand public", a déclaré à Penta Richelle Gribble, co-fondatrice de Beyond Earth. "Nous voulons aussi raconter comment l’œuvre a été créée pour sensibiliser à la biodiversité des écosystèmes aquatiques. Les organes internes du dessin représentent la somme de plus de 1 000 espèces de la vie océanique".

Si certains artistes et collectifs envoient dans l’espace des œuvres imaginées sur Terre, d’autres en créent directement en apesanteur. C’est le cas de "The Wave", une aquarelle que l’Américaine Nicole Stott a créée en 2009 dans la station spatiale internationale.

Loading...

Mais ce n’est pas la première astronaute à s’adonner au troisième art à des centaines de milliers de kilomètres de la Terre. Alexeï Leonov l’a devancé en 1965. Cette année-là, le regretté cosmonaute soviétique entre dans l’Histoire en devenant le premier homme à être sorti dans l’espace. Un exploit qu’il a immortalisé en réalisant une esquisse au crayon de papier d’un coucher de soleil. Les Britanniques ont pu découvrir ce dessin en 2015 au Science Museum de Londres, dans le cadre de l’exposition "Cosmonauts : Birth of the Space Age".

Sur le même sujet

24 mars 2022 à 15:17
2 min
02 mars 2022 à 13:51
2 min

Articles recommandés pour vous