#Classique

Les vœux connectés musicaux de Jean-Paul Dessy

© -

13 janv. 2023 à 12:57Temps de lecture2 min
Par Valentine Jongen

Pour sa première chronique #classique de l’année, Valentine Jongen vous présente ses vœux ainsi que ceux connectés du musicien Jean-Paul Dessy. 

# classique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Parmi les vœux par écrit que Valentine Jongen a reçus cette année, il y a eu ceux du violoncelliste et compositeur belge Jean-Paul Dessy. En ouvrant sa boîte mail le 2 janvier 2023, elle a été très touchée de recevoir des vœux connectés et musicaux ! Parce qu’on pourrait se dire que, pour un musicien, c’est finalement assez simple d’exprimer ses vœux en musique mais, en réalité c’est plutôt rare.

Jean-Paul Dessy a donc envoyé à tout son répertoire un mail personnalisé accompagné d’un poème et d’un lien vidéo vers une de ses compositions. C'est au téléphone qu'elle a remercié Jean-Paul que j’avais interviewé une fois et lui a aussi demandé l’autorisation de partager ses vœux. Les voici maintenant relayés au plus grand nombre. 

Loading...

Des vœux connectés et musicaux ! C’est vrai que c’est original. Jean-Paul Dessy a donc envoyé un poème et une composition. Le poème parlera à tous les mélomanes :

L’année nouvelle entame sa carrière.

Je te la souhaite regorgeant

de précieuses pierres,

de féconds filons,

de vives sources,

de généreux gisements

et t’invite à découvrir Soteria, récemment composée.

Voilà donc les vœux du violoncelliste et compositeur Jean-Paul Dessy pour 2023, accompagnés d’un enregistrement : son œuvre SoteriaSoteria (qui signifie la guérison, la célébration de la délivrance, en grec) est une composition de Jean-Paul Dessy où il est au violoncelle, accompagné de Pierre Quiriny au marimba et vibraphone. Jarek Frankowski, musicien, ingénieur du son et réalisateur vidéo a capté Soteria.

L’œuvre a été créée le 22 mai 2022 à l’Arsonic à Mons et une captation de ce concert a été réalisée. C’est d’ailleurs le lien vers cette captation qui accompagne les vœux de Jean-Paul Dessy. Et, ce morceau, il a une histoire absolument bouleversante qui fait sourire en ce début d’année. En fait, Soteria a été écrit pour des amis de Jean-Paul Dessy : Sybille et Pierre. Ce sont les grands-parents d’une petite fille qui était atteinte d’une maladie grave.

Depuis plusieurs années, Jean-Paul Dessy utilise la musique comme soin car il est persuadé qu’elle peut être un ingrédient d’auto-thérapie. Il voit la musique comme une transfusion sanguine par le son. Il y a quelques mois, il a donc joué pour cet enfant qui aujourd’hui, est en rémission. Et, pour célébrer cette rémission, Jean-Paul Dessy a composé cette œuvre : Soteria.

Une partition qui a dû toucher le compositeur au plus profond de lui-même parce que, Jean-Paul Dessy était également en danger étant petit puisqu’il était ce qu’on appelle un enfant bleu. Et d’ailleurs, ce dimanche 8 janvier a eu lieu la création de L’enfant bleu, la dernière partition écrite par Jean-Paul Dessy sur le poème éponyme d’Henry Bauchau, une œuvre qui sera enregistrée prochainement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous