Les tentatives de passer la frontière se poursuivent entre la Biélorussie et la Pologne

© AFP - Maxim Guchek

30 nov. 2021 à 14:32Temps de lecture1 min
Par Belga

La police des frontières polonaise a signalé 134 tentatives de franchissement illégal de la frontière avec la Biélorussie en une journée. Un groupe d'"étrangers agressifs" avait également lancé des pierres, des barres de métal et des feux d'artifice sur les forces de sécurité polonaises depuis l'autre côté de la frontière près de la ville de Szudzialowo, a déclaré la police des frontières sur Twitter.

Dans le même temps, un autre vol de rapatriement de migrants irakiens bloqués à la frontière a été annulé. Minsk n'a pas fourni d'explications sur cette annulation.

Des centaines de migrants rappatriés

Des centaines de migrants bloqués à la frontière ont été rapatriés dans leur pays d'origine au cours du week-end, avec l'aide de l'ambassade d'Irak à Moscou.

"Nous annoncerons la fin de cette crise lorsqu'elle sera véritablement terminée", a prévenu le vice-ministre polonais des Affaires étrangères Marcin Przydacz.

Selon la police des frontières polonaise, quelque 10.000 migrants cherchant à entrer dans l'Union européenne sont toujours bloqués en Biélorussie.

Le président Alexandre Loukachenko est accusé par l'UE d'avoir autorisé des migrants à entrer en Biélorussie et de les conduire jusqu'à la frontière dans le but de créer une nouvelle crise migratoire. Loukachenko a nié ces accusations.

 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Migrants bloqués à la frontière polonaise : le pape donne 100.000 euros

Monde

Tensions aux frontières de la Biélorussie : 7000 migrants encore présents dans ce pays, selon la Pologne

Articles recommandés pour vous