La Grande Forme

Les symptômes tabous de la grossesse

Cropped shot of Asian pregnant woman touching her belly and lower back, suffering from backache. Pregnancy health, wellbeing concept

© Tous droits réservés

11 oct. 2022 à 15:00Temps de lecture3 min
Par Sophie Businaro

On connaît la liste classique des symptômes désagréables de la grossesse comme les nausées, les remontées acides, les vergetures, etc. Mais existe-t-il vraiment une autre liste plus taboue ? Éléments d'information avec le Dr Renkin, gynécologue-obstétricienne et consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc, dans l'émission "La Grande Forme".

Il existe une liste de symptômes classiques au niveau de la grossesse qu'on connaît tous ; nausées, vergetures, douleurs abdominales, etc. On le sait ; la grossesse est un gros chamboulement hormonal et il y a pas mal de variations hormonales qui influencent spécifiquement chaque système de notre corps.

Au-delà des symptômes connus et communs, il existe beaucoup d'autres symptômes désagréables - moins connus et parfois un peu honteux ou en tout cas pas très glamours - comme nous l'explique le Dr Renkin, gynécologue-obstétricienne.

Sphère psychologique et neurologique 

  • Changement d'humeur

Labilité, surtout durant le premier et le troisième trimestre qui sont les moments les plus sensibles ; on peut passer d'une tristesse extrême à l'euphorie. Il faut également être attentif à la dépression prénatale, on parle souvent de post-partum mais rarement de dépression pendant la grossesse or elle est bel et bien réelle.

  • Modification de la libido

Elle est diminuée ou exacerbée, et ça peut varier durant la grossesse ; on peut passer de l'un à l'autre.

  • Fourmillements

Syndrome des jambes sans repos ; on n'arrive plus à rester en place, surtout la nuit, ce serait lié à un déséquilibre hormonal. On peut également ressentir des fourmillements dans les doigts, c'est dû au fait qu'il y a une accumulation de liquides dans les tissus qui cause de l'enflure et réduit l'espace dans le tunnel carpien.

Peau et muqueuses

  • Modifications de la pilosité ; au niveau du ventre, de la poitrine, etc. Cette apparition soudaine de poils est tout à fait normale. Elle est due aux changements hormonaux
  • Hyperpigmentation ; concentration de mélanine au niveau du ventre (ligne noire) et mamelons très foncés pendant la grossesse mais retour  à la normale post-partum.
  • Transpiration accrue ; les futures mamans peuvent être confrontées à une transpiration plus abondante pouvant même aller jusqu'au phénomène d'"hyperhidrose" (production excessive de sueur).
  • Chute de cheveux ; ce sont les variations de vos taux d'hormones, y compris après l'accouchement, qui sont responsables de cette chute de cheveux.
  • Éruptions et prurit ; groupe de maladies liées à la peau, famille de l'urticaire qui peut donner des démangeaisons très importantes. Importance de faire un diagnostic différentiel avec la cholestase gravidique ; une maladie du foie transitoire qui se déclenche chez la femme enceinte vers le 3e trimestre (démangeaisons ressenties au niveau du ventre, des paumes des pieds et des mains).
  • Acné ; retour des boutons, surtout au niveau du visage et du dos. Possibilité de prendre du zinc en complément alimentaire, nécessité de bien désinfecter sa peau et d'en prendre soin.
  • Angiomes ; lorsque les vaisseaux éclatent, ils forment des angiomes à la surface de la peau, c'est hormonal et ça disparaît post-grossesse
  • Yeux secs ; la sécheresse oculaire pendant une grossesse peut être due à une modification de la composition des larmes.
  • Gingivorragie ; pendant la grossesse, l'augmentation du niveau d'hormone progestérone entraîne une réponse accrue aux bactéries de plaque, qui peuvent causer une gingivite.

Au niveau digestif et urinaire 

  • Hypersalivation

Parfois appelée ptyalisme gravidique, c'est l’un des symptômes étranges que certaines futures mamans ressentent. Relativement rare, il est le plus souvent signalé par des femmes qui souffrent de nausées matinales.

  • Constipation

Fréquente pendant la grossesse, jusqu'à 40 % des femmes enceintes peuvent en souffrir.

  • Fuites urinaires

Elles se présentent généralement quand la grossesse est un peu plus avancée. En cause : les hormones qui commencent à assouplir les muscles du périnée, dans le but de faciliter l'accouchement. Résultat : il devient de plus en plus difficile de se retenir...

Grossesse : quels sont les symptômes tabous ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Particularité au niveau respiratoire 

  • Ronflements possibles ; ils sont dus à une hypertrophie des muqueuses nasales (cause hormonale).

Souci vasculaire/circulatoire 

  • Les hémorroïdes ; environ 30 à 40% des femmes enceintes en développeront durant leur grossesse.
  • Varices vulvaires ; type de varice qui survient souvent lors du deuxième trimestre. Dans la plupart des cas, ces varices sur la vulve disparaissent spontanément après l'accouchement ou après l'arrêt de l'allaitement.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous