Les Suisses disent "oui" au mariage pour tous

Des affiches en faveur du mariage pour tous, le 22 septembre 2021 à Lausanne, en Suisse
26 sept. 2021 à 06:40 - mise à jour 26 sept. 2021 à 10:39Temps de lecture1 min
Par AFP

La Suisse a dit oui dimanche au mariage pour tous, selon les premières tendances publiées immédiatement après la clôture des bureaux de vote dimanche.

Les estimations publiées par l'institut de sondage gfs.bern semblent donc confirmer sans surprise ce que prédisaient tous les sondages précédant le scrutin, qui ont toujours donné une large majorité aux partisans de l'union homosexuelle à laquelle s'opposaient principalement le parti populiste UDC, premier parti du pays et certains groupes religieux.

En rejetant l'initiative prise par les opposants à un projet lancé par le gouvernement fédéral, le pays alpin s'aligne donc sur la grande majorité des pays d'Europe occidentale.

La Suisse a dépénalisé l'homosexualité en 1942, mais diverses polices municipales ou cantonales disposaient - dans certains cas jusqu'au début des années 1990 - de registres recensant les homosexuels.

Les couples homosexuels peuvent déjà nouer un pacte civil mais le nouveau texte prévoit que les couples de même sexe puissent adopter un enfant conjointement. Les couples de femmes pourront de surcroît recourir au don de sperme, un des points les plus controversés.

En revanche, selon les estimations de l'institut gfs.bern, les électeurs ont rejeté une seconde proposition qui leur était soumise dimanche et lancée à l'initiative des jeunes du Parti socialiste qui a pour slogan "L'argent ne travaille pas, toi oui!" et qui a vite été surnommée initiative Robin des bois.

L'initiative demandait que les revenus du capital -les intérêts, les dividendes par exemple- soient imposés 1,5 fois plus que ceux du travail.

Journal télévisé du 26/09/21

Sur le même sujet

Mariage pour tous en Suisse : un premier couple de femmes passe devant la maire de Genève

Monde Europe

La ville de Tokyo va reconnaître les unions de même sexe