RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Sorties Cinéma : The Last Duel – Eiffel

Deux coups de cœur cette semaine pour deux films historiques passionnants ! Direction le Moyen Âge avec le nouveau film de Ridley Scott, un grand habitué des fresques épiques historiques avec des films comme ''Gladiator'', ''Kingdom of Heaven'' ou encore celui sur ''Christophe Colomb''.

Son dernier film s’intitule ''The Last Duel'' et c’est une histoire vraie qui résonne avec les préoccupations d’aujourd’hui. Il est question du dernier duel judiciaire qui s’est tenu en France en l’an 1386. Un duel qui opposait un chevalier à un courtisan : Jacques le Gris, incarné par Adam Driver face à Jean de Carrouges joué par Matt Damon. Ce dernier accusant le premier d’avoir violé son épouse. Selon, le " jugement de dieu", le résultat de ce duel à mort conférera la vérité judiciaire, celui qui meurt, sera le coupable. Évidemment, on peut compter sur toute la maestria de la mise en scène et de la reconstitution soignée de Ridley Scott pour nous plonger en immersion totale dans l’humidité et la crasse de l’époque, j’ai pensé à la série ''Games of Thrones'' pour la violence et le réalisme de certaines scènes de batailles. Mais ce que j’ai adoré dans le film c’est qu’il adopte une structure très maline qui nous fait découvrir successivement les mêmes faits, mais avec 3 points de vue différents : nous avons la version du violeur présumé, celle du mari qui a soif de vengeance et surtout, la version de l’épouse bafouée. Et là où le film fait des ponts avec l’actualité, c’est qu’il nous rappelle qu’à chaque époque, qu’en tout temps, la parole d’une femme violée est bien trop souvent remise en question. Le pouvoir patriarcal et sa fierté mal placée sont également au cœur de cette intrigue bien plus subtile et profonde qu’il n’y paraît. Ces différents degrés de lecture font de ''The Last Duel'' un des films immanquables du moment : un spectacle divertissant, intelligent et hautement pertinent dans ce qu’il dit des rapports hommes/femmes au fil des siècles.

Loading...

 

Plus proche de nous dans le temps, direction le 19e siècle et Paris avec le grand drame romanesque ''Eiffel'' qui revient, lui, sur la genèse de la construction de la Tour Eiffel.

C’est Romain Duris qui incarne l’ingénieur qui aura marqué de son empreinte métallique le patrimoine français. Romain Duris qui insuffle une modernité inattendue au personnage mais qui colle avec la personnalité avant-gardiste de Gustave Eiffel. Mais attention, il faut savoir que ce film est plus une fresque romantique qu’historique puisque le scénario prend de grandes libertés avec l’histoire en imaginant que la forme conique de la tour Eiffel serait un hommage à une certaine Adrienne, la forme de la tour Eiffel représentant la lettre "A" de manière stylisée, Adrienne, le grand amour perdu de Gustave Eiffel. C’est là le bémol pour moi dans ce film : il se base sur une vérité arrangée, romancée plutôt que sur des faits. Alors, perso j’adore les reconstitutions historiques mais quand elles sont véridiques. J’étais très déçue après avoir vu le film de découvrir que tout cela n’était qu’invention pour le cinéma, c’est dommage car la mise en image est ambitieuse et les acteurs sont très impliqués dans leur interprétation. ''Eiffel'' reste malgré tout un beau film d’envergure pour les spectateurs à la fibre romantique.

Loading...

Sur le même sujet

Les Sorties Cinéma : Matrix Resurrections – Un Héros

Plein Écran

Les Sorties Cinéma : Mes Très Chers Enfants – Spencer

Articles recommandés pour vous