RTBFPasser au contenu

Plein Écran

Les Sorties Cinéma : Nightmare Alley – L’Amour C’est Mieux Que La Vie

Plein Ecran

Nightmare Alley – L’Amour C’est Mieux Que La Vie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 janv. 2022 à 07:452 min
Par Cathy Immelen

Le mercredi à 8h45 dans Coffee on the Rocks, sur Classic 21 !

Une semaine événement avec la sortie du 50e film de Claude Lelouch et le retour de Guillermo Del Toro avec un grand film noir avec ''Nightmare Alley'', film hollywoodien, signé Guillermo del Toro.

On l’attendait au tournant puisque son précédent film, ''La Forme de l’Eau'', avait cartonné en 2018, Oscar du meilleur film et Oscar du meilleur réalisateur. ''Nightmare Alley'' est effectivement un film noir qui se déroule dans l’univers sombre des foires aux monstres dans les années 1940. Bradley Cooper y incarne un médium itinérant, un escroc qui met sur pied une arnaque pour soutirer la fortune de riches clients. Le film comporte deux parties bien distinctes. On démarre avec le quotidien glauque d’une foire où se côtoient bonimenteurs, femmes à barbes et contorsionnistes. L’autre partie se déroule dans l’univers chic et art déco de la haute société New-Yorkaise. Les deux atmosphères bénéficient d’une direction artistique au cordeau. Les décors sont somptueux, la mise en image, maîtrisée. Le souci du détail dans chaque plan est impressionnant, c’est beau à tomber par terre ! Quant à cette histoire d’ambition dévorante, elle est captivante. L’ascension sociale du héros, qui le dévore et l’aveugle, le mène à une descente aux enfers inéluctable. Je vous préviens, la morale du film est très sombre. Guillermo Del Toro a toujours mis en scène les "rejetés" de notre société, les monstres mis de côté alors que, souligne-t-il dans ce film, certains individus des plus séduisants cachent un monstre intérieur bien plus dangereux. Je souligne aussi dans le casting les excellents seconds rôles : Willem Dafoe, Toni Colette, Ron Perlman et surtout Cate Blanchett dont l’allure vintage semble avoir été façonnée pour l’atmosphère de ce film noir, noir dans tous les sens du terme.

Loading...

Claude Lelouch, l’un des réalisateurs les plus prolifiques du cinéma français, un vétéran, à 84 ans, voici son 50e film, au titre très Lelouch : ''L’Amour c’est Mieux que la Vie'' !

Nous découvrons trois hommes qui se sont rencontrés en prison, Gérard Darmon, Ary Abittan et Philippe Lellouche. Ils sont rangés des voitures comme on dit, ils ont réussi leur seconde vie, mais le personnage incarné par Gérard Darmon est atteint d’une maladie grave en phase terminale. Ses amis décident de lui offrir une dernière historie d’amour. Ils engagent une escort girl, jouée par Sandrine Bonnaire pour simuler un coup de foudre, mais les sentiments véritables seront peut-être au rendez-vous. ''L’amour c’est Mieux que la Vie'' est un Lelouch moyen, avec toutes les qualités et les défauts du cinéma du grand metteur en scène. Comme toujours dans son cinéma : sincérité du jeu des acteurs, fluidité dans les dialogues, et psychologie finement ciselée…, mais on peut regretter quelques facilités d’écriture et des scènes absurdes pseudo-philosophiques. Un film à voir pour ses excellents acteurs et pour les amateurs de la sympathique naïveté de cette histoire touchante.

Loading...
© Tous droits réservés

Sur le même sujet

15 juin 2022 à 06:45
2 min
18 mai 2022 à 09:06
2 min

Articles recommandés pour vous