RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les sorties Cinéma de ce 4 décembre

plein ecran
04 déc. 2019 à 07:45Temps de lecture2 min
Par Cathy Immelen

Brooklyn Affairs – Le Meilleur Reste À Venir

On démarre avec un polar noir et rétro signé Edward Norton !

L’acteur qui nous avait tant marqués dans ''Fight Club'', notamment, vient de réaliser son second film. Le premier était une sympathique comédie romantique, ''Au nom d’Anna''. Changement d’univers et de style pour son nouveau long-métrage qui est donc un film de flics qui se déroule dans les années 50, son titre : ''Brooklyn Affairs'' ! Norton tient aussi le rôle principal, celui d’un enquêteur qui va devoir racler les fonds des milieux interlopes New-yorkais pour trouver la vérité. Un homme brillant mais qui a aussi la particularité de souffrir du syndrome de Gilles De la Tourette. Bruce Willis, Alec Baldwin et Willem Dafoe complètent ce casting 4 étoiles ! La mise en scène et l’univers visuel de Brooklyn Affairs rendent clairement hommage aux grands polars classiques, mais parfois de manière trop référencée, voire clichée, l’histoire est aussi un brin alambiquée, ça c’est pour les petits bémols mais à côté de cela : la reconstitution du New York des années 50 est sublime, les acteurs sont impliqués mais surtout le coup de force d’Edward Norton, c’est de réussir à insuffler un propos pertinent sur notre époque au cœur d’un polar noir 50’S ! Il est question de la résurgence des nationalismes et puis le traitement des Afro-Américains de l’époque fait écho aux discriminations d’aujourd’hui, comme les Mexicains refoulés à la frontière des États-Unis. ''Brooklyn Affairs'' est un film ambitieux, complexe, pas toujours limpide mais c’est clairement le haut du panier des sorties de la semaine !

Et dans le fond panier, on trouve la grosse déception du moment, un film très attendu ''Le Meilleur Reste à Venir''

Réalisé par Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, le duo qui nous avait pondu l’excellent ''Le Prénom'', l’une des meilleures comédies françaises de ces dernières années. On les attendait donc de pied ferme pour leur nouvelle réalisation avec en tête d’affiche un joli duo sur papier : Fabrice Luchini et Patrick Bruel. Le pitch est assez improbable et déjà là : ça coince. Luchini doit annoncer à Bruel qu’il a un cancer en stade terminal, il n’y arrive pas et de discussions en quiproquos, c’est Bruel qui croit que son meilleur ami et malade et Luchini qui se voit contraint de jouer les cancéreux. Ce postulat de départ ne fonctionne pas, quel pote, médecin qui plus est, laisserait un malade des semaines dans l’ignorance ? Pas de traitement pour Bruel, ni signes de maladie d’ailleurs non plus. C’est plus facile pour le scénario où nos deux larrons vont faire les 400 coups avant la mort du ''malade'''. Tout cela est maladroit, gros malaise devant le déroulé de cette histoire qui traite bien trop légèrement d’un sujet plutôt délicat. On ne peut pas dire non plus que l’alchimie entre les deux acteurs soit flagrante. Ça ronronne, ça pantoufle ou ça cabotine mais on est rarement dans le subtil. Grosse déception donc pour cette comédie française très attendue.

Le film de la semaine, c’est le polar rétro ''Brooklyn Affairs'' avec Edward Norton et Bruce Willis !

BROOKLYN AFFAIRS Bande Annonce (2019) Edward Norton, Bruce Willis

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Meilleur Reste à Venir - Bande-annonce officielle HD

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous