Transmission

Les sœurs pianistes Novotna et Gabriel Teclu : un jeu habité par l’âme slave

21 sept. 2022 à 09:46Temps de lecture2 min
Par Brigitte Mahaux et Paula Floch

Dans cet épisode de transmission, les sœurs Novotna, qui lancent en chœur un bonjour plein de rires, ont invité le pianiste et professeur Gabriel Teclu.

Ces sœurs pianistes de 28 et 26 ans, Zora et Nora, spécialistes du répertoire à 4 mains, ont une histoire bien à elles : elles nous parlent de leur enfance à Prague au sein d’une famille très soutenante, des répétitions chez le voisin, de la flûte à bec, au tout début, et on voyage avec elles, grâce à leur maître tchèque Fatima Alekbarova, qui a voulu leur ouvrir larges les horizons…

Leur carrière débute grâce à des prix prestigieux comme le premier prix du concours Amadeus Mozart ou encore, tout dernièrement, le deuxième prix du Concours Génération Classique 2021 des Festivals de Wallonie. Leur directrice, Isabelle Bodson, souligne la technicité du duo pianistique et leur générosité : elles jouent pour leur public, et il le ressent.

Depuis, elles sont invitées dans de nombreux festivals, et leur répertoire s’étend de Bach à la musique contemporaine.

L’artiste aguerri qu’elles ont choisi d’inviter, c’est le pianiste et professeur Gabriel Teclu, avec qui elles étudiaient la musique de chambre au Conservatoire de Liège. D’origine roumaine, il fait une partie de ses études à ce même conservatoire, auprès, notamment, de Jo Alfidi, qu’il va d’ailleurs faire découvrir aux Sœurs Novotna, à l’occasion de cette "Transmission". Gabriel Téclu, lui-même inspiré par des artistes d’exception comme Radu Lupu ou Dinu Lipatti, sera rapidement invité à se produire en tant que soliste partout en Europe. En 2006, il est lauréat des concours internationaux Gretry et San Marina.

Parallèlement à ses concerts, il se consacre avec passion à l’enseignement.

Au regard de cette belle carrière, il glisse que le succès flatte un ego dans lequel certains se perdent, mais que seule la musique compte : une intelligence humaine qui suscite l’admiration de Nora et Zora Novotna.

Idées et musique se mélangent dans "Transmission", et après l’écoute d’une œuvre de Scriabine ou de Rachmaninov, les trois pianistes s’accordent : l’âme slave habite indéniablement leur jeu.

Transmission

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Transmission", un rendez-vous hebdomadaire présentée par Brigitte Mahaux qui fait se rencontrer les talents en devenir et les musicien.ne.s qui les inspirent, à découvrir tous les dimanches à 12h sur Musiq3 et à tout moment sur Musiq3.be et sur Auvio

Articles recommandés pour vous