RTBFPasser au contenu

Belgique

Les socialistes flamands adoptent une nouvelle déclaration de principes

Les socialistes flamands adoptent une nouvelle déclaration de principes
08 juin 2013 à 09:48 - mise à jour 08 juin 2013 à 17:302 min
Par Belga News

Une première ambition est la réalisation de la liberté. Celle-ci n'existe pas dans la nature mais doit être réalisée et garantie par la société. Il n'existe pas de liberté pour un individu qui doit tirer son plan avec 450 euros par mois, a souligné Bruno Tobback. Si les gens sont différents, chacun a droit à la liberté ainsi qu'au respect et l'accomplissement de ses propres talents. Cette liberté et cette égalité, c'est via la solidarité qu'elles peuvent le mieux se réaliser. Cela implique aussi bien des droits que des devoirs, dans une société au sein de laquelle la diversité existe sur les plans culturel, religieux, au niveau des origines, des caractères, ..., souligne-t-on encore au sp.a.

"Je n'ai aucun problème avec le succès d'autrui, sauf si cette personne n'est pas disposée à se montrer solidaire avec la société", a encore déclaré le président des socialistes flamands. Le bourgmestre de Gand, Daniel Termont, a évoqué pour sa part un "congrès historique", estimant que les socialistes flamands avaient besoin de clarté et d'un profil de gauche.

Port du foulard et SAC: la ligne du parti maintenue

Après avoir passé en revue le volet enseignement samedi après-midi lors du congrès du sp.a à Louvain, les congressistes du sp.a ont voté en faveur de deux solutions relatives au port du foulard et aux sanctions administratives communales (SAC). Sur les deux thèmes, ils ont approuvé les directions présentées par les instances du parti, même si la motion des jeunes (Animo) sur la suppression du système des SAC a bénéficié d'un certain soutien.

Lors de la présentation de la nouvelle déclaration de principes, il y a quelques mois, toutes les attentions s'étaient portées sur la définition d'une nouvelle ligne concernant le port du foulard, qui ne devait plus être interdit aux guichets, selon le sp.a.

Pour l'une des têtes pensantes du parti, Yasmine Kherbache, l'interdiction du port d'un foulard au guichet ne favorise l'émancipation de la femme. "Une interdiction n'aide pas les femmes qui sont obligées de porter le foulard. Elle pousse plutôt leur père ou leur mari à leur dire 'reste à la maison'", affirme Mme Kherbache. Il est préférable selon elle d'encourager l'émancipation grâce à une bonne éducation et un accès au travail.

Les jeunes socialistes Animo avaient, quant à eux, introduit un amendement afin de supprimer le système des sanctions administratives communales, mais celui-ci n'a finalement pas été adopté.

Belga

La nouvelle charte du sp.a

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un congrès pour redéfinir les fondamentaux du SP.A. Laurent Henrard, en direct de Louvain

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous