RTBFPasser au contenu

Les Saveurs de Chez Nous - Pierre-Marie Laduron, fruiticulteur à Warsage (Dalhem)

Les Saveurs de Chez Nous - Pierre-Marie Laduron, fruiticulteur à Warsage (Dalhem)
11 sept. 2013 à 15:002 min
Par Irène Brône

Quelles sont les différences fondamentales entre des pommes et des poires traditionnelles et des bios ?

LA différence importante, c’est que sur les fruits bios vous n’aurez aucune trace de pesticide et cela c’est capital car vous mordez dans une pomme sans vous poser de question et sans avoir à la laver ou la peler. Ensuite, cette culture est respectueuse de la terre et veille à ne jamais l’épuiser. Et enfin, Pierre-Marie s’attache à travailler en circuit court et même très court puisque les fruits font, au maximum, 500 mètres entre ses vergers et son magasin !

 

Mais produire bio, est-ce que cela veut dire qu’il ne pulvérise jamais ?

Pas du tout et Pierre-Marie le répète souvent, il pulvérise peut-être aussi souvent qu’un producteur conventionnel mais avec cette différence capitale : chez lui ce sont des produits entièrement naturels, des huiles essentielles, des minéraux, des décoctions de plantes … Mais cette gestion de verger est tout un art et un savant calcul qui ne s’improvise pas.

 

L’argument souvent mis en avant lorsqu’on parle bio, c’est le prix !

Et à juste titre car ces productions si elles sont rentables demandent néanmoins énormément de main d’œuvre car tout le travail se fait à la main. Je les ai vu enlever manuellement les fruits abîmés pour ne pas qu’ils contaminent les fruits sains, que ce soit pour la taille et la cueillette : tout se fait à la main ! Et à propos de cueillette, tout se fait en plusieurs étapes car on ne cueille que les fruits arrivés à maturité. Mais pour en revenir au prix, cette année, Pierre-Marie vend ses pommes (sur place) à 1,50€ le k° alors qu’en lutte intégrée elles sont vendues à 1,20€. Cela vaut bien la peine de mettre une petite pièce de plus pour un fruit d’une toute autre qualité ! Petite anecdote : si vous passez avant ou après les heures d’ouverture du magasin, suivez les flèches et servez-vous moyennant quelques pièces car Pierre-Marie vous prépare des sachets de pommes à emporter pour 2,50€ que vous glissez dans une petite boîte.

 

Vous m’avez confié que Pierre-Marie propose des pommes kids ?

Oui, dans sa calibreuse, il sélectionne les pommes idéales pour les mains d’enfants et fournit ainsi des écoles, des collectivités … Un chouette projet. Mais rien ne se perd chez Pierre-Marie et lorsque le tri est effectué, les fruits qui restent sur le carreau partent à la siroperie Nyssen pour confectionner le fameux sirop.

 

Une belle aventure…

Oui et son fils vient d’ajouter une corde supplémentaire à l’arc de la famille en produisant des légumes bios qui sont vendu dans le magasin tenu par son épouse, Carine.

 

 

De la fleur au fruit

Rue Albert Dekkers 65 à Warsage

0477 29 05 17

L'interview

Pierre-Marie Laduron, fruiticulteur à Warsage nous donne ses conseils pour conserver les pommes, et pour les déguster.

VL-AR IRENE POMMES BIO 110913

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

RECETTE

Clafoutis aux pommes caramélisées

 

Pour 4 pers :

500g de pommes

3 œufs

50g de poudre d’amandes

100g de sucre

100g farine

35cl lait

20cl crème liquide

50g beurre

Sel

 

Peler et couper les pommes en gros dés. Beurrer un plat allant au four et faire fondre le reste du beurre dans un poêle. Ajouter les pommes et saupoudrer de 2 cuillères à soupe de sucre. Faites caraméliser à feu vif pendant 5 min.

Dans un saladier, fouetter les œufs avec le reste du sucre, la poudre d’amande, la pincée de sel et la farine. Diluer sans cesser de fouetter avec le lait et la crème. Verser cette préparation dans le plat allant au four et répartissez les pommes caramélisées. A la sortie du four, vous pouvez parsemer le clafoutis de chapelure de pain d’épices.

A servir tiède ou froid.

Articles recommandés pour vous