RTBFPasser au contenu

Les Saveurs de Chez Nous - Le café Preko

Les Saveurs de Chez Nous - Le café Preko
26 févr. 2014 à 16:003 min
Par Liège Aller-Retour

Un peu d’histoire …

Le café arrive en Europe aux alentours de 1600 introduit par les marchands vénitiens. Dès 1615, il était régulièrement consommé à Venise (où le Caffè Florian, fondé en 1720, est le plus ancien d'Italie encore en fonctionnement). Chez nous, c'est en 1675 qu'on boit pour la première fois du. Cela se passa au château de Freÿr en présence de Louis XIV dont les troupes se battaient à Dinant, lorsqu'un diplomate turc servit cette boisson lors de la signature du traité de Freÿr, depuis lors nommé aussi "Traité du café" (entre la France et l'Espagne le 25 octobre 1675). Mais lors de ma visite au café Preko, je me suis interrogée sur ce métier de torréfacteur dans un pays où les caféiers ne poussent pas.

 

Et qu’avez-vous appris ?

Rodolphe Gambini qui est aux commandes de l’entreprise et qui torréfie chaque jour du café frais m’expliquait que le café est produits dans nos anciennes colonies et il n’y a pas si longtemps, dans chaque café ou épicerie on torréfiait le café de manière plus ou moins heureuse.

 

A quand remonte la société Preko ?

Cela fait plus de 50 ans que le café Preko est fabriqué à Seraing et vendu dans toute la Belgique (et même en France) ou sur place. Mais la particularité du café Preko par rapport à d’autres torréfacteurs, c’est qu’ici on torréfie également du café bio et on produit des dosettes de ce café bio. Chez Preko, vous ne trouvez que les plus grands arabica aux effluves gourmandes. C’est donc un café haut de gamme qui vous y est proposé à bon prix.

 

Rodolphe vous a confié un secret …

Effectivement, c’est sa règle des 3 M. Pour obtenir un café parfait il faut un bon Mélange de café, une Mouture correctement adaptée et une bonne Machine ! De plus Rodolphe explique qu’il ne faut surtout pas utiliser de l’eau de bouteille pour le café car les minéraux sont pires que le calcaire pour le goût du café.

 

Où le trouver ?

Dans les rayons des producteurs locaux des grandes surfaces, sur place à l’entreprise et vous pouvez également commander et vous faire envoyer votre colis à partir de 3k°. N’oubliez pas … Le "café suspendu" est une vieille tradition italienne. Vous payez deux cafés, mais vous n'en buvez qu'un. Le deuxième est laissé en suspens à une personne démunie.

 

Café Preko

Rue Puits Marie 92 à Seraing

Tél : 04 336 06 33

http://www.cafepreko.be

L'interview

Rodolphe Gambini nous en dit plus sur la règle des 3M...
 

La Recette

Crème de café au caramel

Pour la crème :

◾60 cl de lait entier

◾20 g de café moulu

◾8 jaunes d’œufs

◾100 g de sucre semoule

◾200 g de chantilly

◾Pour les coques de caramel :

◾450 g de sucre cristallisé

◾4 c. à soupe d’eau

 

Versez le lait dans une casserole, ajoutez le café moulu.

Portez à ébullition puis retirez du feu, laissez infuser 3 min et filtrez.

Remettez la casserole sur le feu et faites reprendre l’ébullition.

Mélangez vivement les jaunes d'oeufs et le sucre au fouet, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume puis versez très doucement le lait aromatisé au café presque bouillant sans cesser de remuer avec une cuillère en bois ou une spatule.

Remettez le tout dans la casserole et faites cuire doucement à feu modéré, sans laisser bouillir, et en remuant toujours jusqu’à ce que le mélange nappe franchement la cuillère.

A ce moment-là, filtrez à travers une passoire fine dans un saladier lui-même installé dans une jatte de glace. Continuez de tourner à la cuillère régulièrement pendant que le mélange refroidisse puis réservez au réfrigérateur en continuant de tourner de temps à autre.

Au bout d’1 heure environ, incorporez la chantilly à la spatule avec délicatesse.

Répartissez cette crème onctueuse dans 6 petites coupes ou 6 verres et placez au frais 2 heures avant de servir.

Dans une casserole, mélangez l’eau et le sucre, faites chauffer ce mélange en nettoyant régulièrement les bords de la casserole avec un pinceau humide mais ne touchez pas au mélange.

Dès le stade de l’ébullition, vérifiez régulièrement la couleur du caramel. Stoppez net la cuisson lorsqu’il a atteint une jolie couleur brun doré en trempant rapidement le fond de la casserole dans une bassine d’eau froide.

Huilez légèrement le dos d’une louche, récupérez une cuillerée de caramel et versez celle-ci au-dessus de la casserole sur la partie bombée de la louche. Le caramel va se figer et durcir en épousant la forme de la louche. Récupérez les coques de caramel le plus délicatement possible et posez-les sur un plateau recouvert d’une feuille de papier sulfurisé.

Réservez-les dans un endroit sec et frais et posez-les sur la crème juste sortie du réfrigérateur au moment de servir

Articles recommandés pour vous