RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les sans-papiers résidant dans l’ancien bâtiment KBC à Molenbeek s’opposent à l’expulsion

13 déc. 2021 à 15:24Temps de lecture1 min
Par Belga

Le groupe de 180 à 200 sans-papiers résidant dans l’ancien bâtiment de la KBC avenue du Port à Molenbeek a protesté lundi contre une menace d’expulsion. "Nous résisterons", a scandé le collectif Zone Neutre.

Les sans-papiers séjournent rue du Port depuis le mois d’août. Ils avaient reçu l’autorisation d’occuper temporairement le bâtiment vide jusqu’au début des travaux de rénovation. Les travaux devaient se tenir dès la mi-décembre, mais ils n’ont pas encore commencé.

Les occupants croient savoir que la police va les expulser de force, mais ils entendent bien résister, ont-ils prévenu lundi. Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées devant le portail de l’ancien siège de la KBC en criant : "Solution unique : la régularisation", "Nous sommes tous des enfants de migrants" ou encore "Solidarité avec les sans-papiers".

A l’entrée du bâtiment, on pouvait lire des calicots avec "Stop aux expulsions" ou "Les Oubliés de la Vivaldi", a constaté l’agence Belga.

Des discussions ont déjà eu lieu avec la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux pour trouver des solutions au séjour des sans-papiers, selon un porte-parole du collectif Zone Neutre. "La bourgmestre nous a proposé d’héberger 100 personnes dans différents hôtels, mais nous avons refusé. On a tous envie de rester ensemble", a indiqué Saïd Elouizi.
 

© Tous droits réservés

Manifestation de sans-papiers devant les anciens bâtiments de la KBC

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous