Red Flames

Les RWDM Girls à l'Euro féminin : "On est au début de quelque chose de grand !"

© © Tous droits réservés

Elles (et ils) sont une cinquantaine à se presser dans le bloc ES7 du New York Stadium de Rotherham. Elles (et ils) portent toutes (et tous) le maillot rouge et noir des Coalisés du RWDM. Jeudi passé, face à la France, ces jeunes Bruxellois ont vécu leur jour de gloire. Et ce lundi soir, à Manchester, ils seront de retour pour soutenir les Red Flames pour leur match décisif face à l’Italie.

Nous sommes en tournée pour quelques jours en Angleterre " expliquent Imane El Rhifari et Mounia Wanzi, les deux responsables du RWDM Girls, la plus grande section féminine de Belgique. " On est ici avec les filles, les entraîneurs et les délégués : on veut leur faire vivre l’ambiance de cet Euro, mais on fait aussi des visites culturelles. On leur montre des musées, on va jouer un match contre une équipe locale. On avait déjà fait ça lors de l’Euro 2017 et ça avait bien boosté nos affiliations. "

Lamia et les jumelles Kawtar et Lina : les RWDM Girls à l'Euro féminin
Lamia et les jumelles Kawtar et Lina : les RWDM Girls à l'Euro féminin © Tous droits réservés

" Les Françaises, elles sont trop fortes ! "

Nous sommes à quelques minutes du coup d’envoi du match contre la France : pour Lamia et les jumelles Kawtar et Lina, c’est un grand jour.

On adore la Belgique… mais on aime encore plus la France ! Leurs joueuses sont rapides et super-techniques : Delphine Cascarino est trop forte… mais la meilleure c’est Sakina Karchaoui ! On a préparé des banderoles : on espère leurs signatures, des selfies… et, pourquoi pas, leurs maillots ! Mais on est aussi fanes de Janice Cayman : elle joue à Lyon ! Plus tard, on espère bien être à leur place : on se donne à fond pour être un jour professionnelles. Le football féminin en Belgique ? Il va continuer à grandir… mais tout de suite ! " (clin d’œil)

Imane et Mounia : les RWDM Girls à l'Euro féminin
Imane et Mounia : les RWDM Girls à l'Euro féminin © Tous droits réservés

Club inclusif

Les RWDM Girls évoluent au 3e niveau belge, mais elles comptent plus de 400 membres. Le club recueille les fruits d’un travail patient et structuré.

On est un club sportif mais aussi inclusif " reprend le duo d’entraîneuses. " Débutantes ou talents confirmés, toutes les filles ont leur place chez nous et reçoivent une chance adaptée à leur niveau. On accueille aussi des malentendantes et des muettes, l’expression par le sport est aussi très précieuse pour les jeunes filles issues de familles musulmanes. "

Le match est terminé : les Flames ont sorti une grosse prestation et auront fait douter les stars françaises. Lundi soir contre l’Italie, elles auront les cartes en main pour passer au second tour.

Je crois qu’on est au début de quelque chose de grand " sourit Mounia. " Et ce qui est sûr, c’est que, nous supporters, on va les pousser depuis les tribunes pour qu’elles se surpassent sur le terrain ! "

 

Sur le même sujet

Qualification historique des Red Flames pour les quarts de finale de l’Euro féminin

Euro féminin

Articles recommandés pour vous