RTBFPasser au contenu
Rechercher

Musique - Rock

Les Rolling Stones ont fêté leurs 60 ans de carrière au Stade Roi Baudouin... retour dans les archives

Mick Jagger, chanteur des Rolling Stones, lors de la tournée "Stones Sixty Europe 2022", au Stade Roi Baudouin, à Bruxelles, le lundi 11 juillet 2022.
11 juil. 2022 à 17:57 - mise à jour 12 juil. 2022 à 04:17Temps de lecture4 min
Par Kamel Azzouz

56 années après leur premier concert officiel à Bruxelles, les Rolling Stones se sont produits au stade Roi Baudoin, pour la plus rock des "Satisfaction" d’environ 48.000 fans. "C'est bon d'être de retour", a confié le leader Mick Jagger. L'illustre chanteur de 78 ans n'a pas manqué de faire quelques clins d'œil à la Belgique, s'adressant au public tantôt en néerlandais tantôt en français et faisant des références aux Diables, aux pralines et au stoemp.

Ce groupe mythique, gravé dans la pierre, célèbre ses 60 années d’existence. C’est en 1962 que la formation britannique donne son premier concert à Londres. En Belgique, c’est en 1966 à Bruxelles qu’ils jouent officiellement pour la première fois devant un public.

 

1964, promotion et concert privé

Cette histoire d’amour entre les Rolling Stones et les Belges commence en réalité en octobre 1964. Cette année-là, la firme de disques Decca organise une journée de promotion pour les Stones dans notre capitale. C’est alors que Mick Jagger, Keith Richards, Brian Jones, Bill Wyman et Charlie Watts descendent de leur avion à Zaventem. Ils sont accueillis par des fans en furie à qui on a distribué des affiches à leur effigie. De nombreuses admiratrices et admirateurs sont déçus car la rencontre ne s’est pas déroulée comme ils l’espéraient. Les Stones donneront un concert privé pour la chaîne néerlandophone.

Archive JT : Les Rolling Stones arrivent à l'aéroport de Zaventem, en 1964 (Sonuma)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les gens ne savaient pas vraiment de qui il s’agissait quand on parlait des Stones

Walter de Paduwa, animateur de l’émission Dr Boogie sur Classic 21, nous dévoile les coulisses de leur première arrivée sur nos terres : "Ils viennent pour faire de la promo parce qu’ils étaient de passage en Belgique. Ils ont donné une interview à la BRT (aujourd’hui VRT). Et pour un peu animer le bazar, ils avaient invité une centaine de personnes en studio puisqu’ils allaient jouer quelques morceaux. Ils ont d’ailleurs joué le morceau "Time Is On My Side". C’est la toute première fois qu’ils sont venus chez nous. Mais ils n’ont pas été accueillis comme on le pense parce qu’en 1964, c’était l’explosion des Beatles. Les gens ne savaient pas vraiment de qui il s’agissait quand on parlait des Stones. Je me souviens de quelques témoignages de jeunes qui disaient : "Moi, je suis fan des Beatles. Les Stones, je suis venu voir par curiosité. C’est quoi ça Les Rolling Stones ? Ils sont quand même un peu jeunes". Voilà ce qu’on disait à l’époque !"

1966, premier concert officiel à Bruxelles

Aux côtés des Stones, leur manager Andrew Loog Oldham, a contribué à la fabrication de leur image de "bad boys". Enregistré en 1965, le titre "(I Can’t Get No) Satisfaction" les a propulsés en tête de plusieurs classements à travers le monde. Ils se font plus que jamais un nom dans le cœur des fans. C’est en hélicoptère qu’ils débarquent au feu héliport de Bruxelles-Allée-Verte, situé non loin du canal. Les forces de l’ordre doivent intervenir pour assurer la protection des Rolling Stones.

Archive : les Rolling Stones se produisent à Bruxelles en 1966 (Sonuma)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce 27 mars 1966 est une date à marquer d’une pierre blanche. C’est au Palais des Sports de Schaerbeek que les Rolling Stones se rendront ensuite pour donner leur premier concert officiel en Belgique. Ce soir-là, plusieurs artistes passent avant le groupe britannique, dont le rockeur français Ronnie Bird qui se fera huer. Walter de Paduwa, animateur sur Classic21, souligne l’ambiance qui électrise tout le public du Palais des Sports de Schaerbeek : "L’ambiance était assez sauvage. C’était l’époque où ils se présentaient comme les mauvais garçons par rapport aux Beatles, même si on était déjà en 66. Mais il y avait surtout une kyrielle d’artistes qui passaient avant les Stones. Donc ça a duré assez longtemps avant qu’ils ne montent sur scène. Les gens étaient vraiment hyper excités."

1973, les Rolling Stones de retour en Belgique

C’est le 15 octobre 1973 que les Stones reviennent en Belgique pour le plus grand bonheur de leurs fans incontestablement de plus en plus nombreux. Le groupe commence au Sportpaleis s’Anvers, avant d’enchaîner deux concerts à Forest National (Bruxelles) le 17 octobre de cette année. Les Stones sont de retour dans l’enceinte bruxelloise les 6 et 7 mai 1976. Ce sera leur dernière apparition dans la capitale pour se produire 19 ans plus tard à Werchter, dès 1995. Ils reviendront exclusivement sur cette plaine en 1998, 2007, et pour la dernière fois en Belgique en 2014. Le public belge aura donc attendu de nombreuses années avant d’avoir l’indescriptible plaisir de les retrouver, ce soir, au Stade Roi Baudouin.

Archives : les Rolling Stones fêtent leur 30ème anniversaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Walter de Paduwa nous donne quelques explications quant à la fulgurante ascension et l’incroyable longévité d’un groupe aussi légendaire : "Au début, ils étaient influencés par la scène Rythm and Blues américaine comme tant de groupes anglais. Leur répertoire consistait en des reprises de standards et de blues américains. Puis on a découvert grâce au manager Andrew Oldham que Jagger et Richards avaient les qualités pour écrire des morceaux et il était indispensable de commencer à en écrire parce qu’on ne peut pas être un cover band et en faire une carrière."

Archives JT : Les Rolling Stones à Werchter, en 1995 (Sonuma)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’animateur de Classic 21 ajoute que : "Ce sont des morceaux qui se sont inscrits dans le temps parce qu’ils ont toujours évolué parallèlement à la situation de la société. Quand le Disco est arrivé, on pensait que les Stones allaient couler très vite. Et puis, ils ont sorti "Miss You" qui est devenu un classique du Disco. Durant toutes ces décennies, ils ont passé toutes les vagues de la musique Rock depuis les années 60."

Bien qu’il ne reste plus que Mick Jagger et Keith Richards du groupe originel, les Rolling Stones continuent de faire chavirer le cœur des Belges et des fans du monde entier au fil des décennies. Plus que jamais, leur tournée Sixty célèbre 60 années de l’existence et du génie de ce groupe désormais mythique. Ce soir, l’ambiance du Stade Roi Baudouin sera irrésistiblement Stones and Roll.

Les fans des Stones

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

The Rolling Stones : des vidéos en 4K de "Jumpin' Jack Flash"

Journal du Rock

Keith Richards espère que les Rolling Stones enregistreront cette année

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous