Santé physique

Les règles nous rendraient plus créatives selon la science

Les règles nous rendraient plus créatives selon la science.

© gorodenkoff

19 août 2022 à 06:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Elles reviennent tous les mois pour le plus grand malheur de millions de femmes. Les menstruations donnent souvent lieu à des douleurs sévères et des sautes d’humeur. Mais elles peuvent aussi avoir des effets plus positifs. Des scientifiques polonaises ont récemment découvert que l’ovulation pouvait être un moment propice à… la créativité.

Une autre façon d'envisager les menstruations

Pic de libido, pertes vaginales plus fluides et claires, élévation de la température corporelle… L’ovulation s’accompagne de symptômes physiques plus ou moins désagréables. Katarzyna Galasinska et Aleksandra Szymkow, des chercheuses de l'université des sciences sociales et humaines de Varsovie, en Pologne, ont toutefois trouvé un avantage à cette phase du cycle menstruel. Ce serait le moment idéal pour laisser libre court à son imagination, comme ils l’affirment dans une étude récemment publiée dans la revue Frontiers in Psychology. 

Afin d’arriver à cette conclusion, les scientifiques ont demandé à 72 femmes âgées de 18 à 35 ans d’accomplir des tâches variées durant les phases folliculaires, ovulatoires et lutéales de leur cycle menstruel. Aucune d’entre elles n’était enceinte, allaitante ou sous un contraceptif hormonal pendant l’étude. Les participantes devaient, par exemple, énumérer le plus possible de façons différentes et inhabituelles d’utiliser un objet du quotidien comme une chaussure, une serviette ou une bouteille. Le tout en moins de cinq minutes

La stratégie d'accouplement à la manoeuvre ?

Des évaluateurs indépendants ont ensuite évalué leurs réponses en fonction de trois facteurs en lien avec la créativité : la flexibilité, la rapidité et l’originalité. Après avoir analysé ces résultats, Katarzyna Galasinska et Aleksandra Szymkow ont remarqué que les femmes réglées faisaient preuve de plus d’originalité que les autres. 

Les chercheuses ont avancé l’hypothèse que la créativité pourrait être un "ornement mental" qui se manifeste dans une stratégie d’accouplement.

"En étant stimulée pendant la phase fertile du cycle, l'originalité augmente vraisemblablement le degré d'attraction de la femme, ce qui peut conduire à la procréation. Néanmoins, elle peut également favoriser la compétition intrasexuelle afin de décourager les potentielles concurrentes", ont-elles écrit dans leurs travaux.

Le cycle n'a pas encore révélé tous ses secrets

Bien que l’étude dispose d’un petit échantillon de participantes, elle laisse entrevoir de nouveaux champs d’exploration pour les personnes menstruées. Si l’on parle souvent des désagréments liés aux règles, une connaissance approfondie de son cycle menstruel peut aussi apporter des avantages. "Peut-être que le suivi du cycle menstruel peut aider les femmes à comprendre leur mental et à entrer en résonance avec lui", a déclaré Katarzyna Galasinska à la revue spécialisée PsyPost.

Sur le même sujet

Congés menstruels : avant l'Espagne, quels autres pays dans le monde le proposent ?

Santé physique

Culotte de règles : comment la laver et l'entretenir ?

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous