RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Les règles annoncées vendredi après le Codeco sont-elles réellement applicables ?

Les règles annoncées vendredi après le Codeco sont-elles réellement applicables ?

Depuis samedi, des nouvelles mesures sont entrées en vigueur pour faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays. Dans la presse ce matin, plusieurs témoins se plaignent du non-respect de ces règles lors de divers événements comme durant un concert au Palais 12 samedi où le masque n’était pas porté correctement tout comme au marché de Noël de Bruxelles où le port du masque n’est pas non plus correctement respecté ou le contrôle du bracelet prouvant la détention du Covid Safe Ticket. À Charleroi aussi, la tenue d’une fête dans le chapiteau du marché de Noël où les gens dansaient sans être masqués a suscité la polémique.

Les règles annoncées vendredi après le Comité de concertation sont réellement applicables ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

© Tous droits réservés

"Un grand décalage entre le discours et la réalité"

Frédéric, un auditeur de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je suis très agacé. Il y a un grand décalage entre le discours et la réalité. Je vous invite à faire un tour au marché de Noël de Liège et à compter le nombre de personnes qui porte le masque. Il n’y en a pas. Il faut arrêter l’hypocrisie."

Aucun lieu n’était plus safe que les discothèques en Belgique

"Je viens du milieu de l’événementiel et notamment des discothèques. On nous a imposé le CST, ensuite le test PCR, et on a accepté. Résultat : on est fermé. Tous les autres lieux se sont transformés en discothèque : les bars, les marchés de Noël, etc. Si on ferme les discothèques, il faut aussi fermer les salles de concerts etc, il faut arrêter l’hypocrisie. "

© Tous droits réservés

"On ne peut pas compter sur le civisme des gens"

Françoise de Ransart , dans la province de Hainaut, nous partage son point de vue : Les mesures sont faciles à respecter mais certaines personnes manquent de civisme et essaient de défier tout le monde. À Charleroi, à Liège ou à Bruxelles, on ne porte pas le masque. Il faut des contrôles, sinon les règles ne fonctionnent pas. Il y a trop de laisser-aller et pas suffisamment de contrôles. Lorsque ma belle-fille est rentrée de Turquie, elle a voulu aller au centre de dépistage à l’aéroport et il était fermé. Elle a dû y retourner à midi pour faire le dépistage. On ne peut pas compter sur le civisme des gens, il y a trop d'inciviques. "

© Tous droits réservés

"Pas possible de les appliquer sur un marché de Noël"

Le débat se termine depuis Durbuy avec Sonia : "Ce n’est pas possible de les appliquer sur un marché de Noël. Pour rentrer sur le marché de Durbuy, il faut présenter son Covid Safe Ticket et sa carte d'identité. Mais une fois sur place, ce n'est pas possible de garder le masque car les gens viennent pour boire et pour manger. De plus, en dehors du marché, on ne doit pas porter le masque dans le centre de Durbuy. Cela n'a aucun sens. Je pense qu’on devrait imposer le port du masque partout."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

06 déc. 2021 à 10:56
2 min
02 déc. 2021 à 10:49
2 min

Articles recommandés pour vous