RTBFPasser au contenu
Rechercher

Hockey

Les Red Panthers avant le Chili : "Ne surtout pas les sous-estimer !"

09 juil. 2022 à 06:00Temps de lecture2 min
Par Alice Devilez

Les Red Panthers disputent leur rencontre de barrage ce samedi face au Chili à 19h30 lors de la Coupe du Monde féminine de hockey. Deuxièmes du groupe D derrière l’Australie (FIH3), les Belges (FIH5) doivent donc tenter de se qualifier pour la suite du tournoi face à une nation sud-américaine qu’elles connaissent peu.

Le fait de jouer un barrage représente une rencontre à jouer en plus et un déplacement de l’Espagne aux Pays-Bas en plus. Un désagrément qui vaudra le coup puisqu’il peut permettre aux Belges de se qualifier pour les quarts de finale, face aux Pays-Bas et dans leur pays.

Lucie Breyne a répondu aux questions de Christophe Reculez, notre envoyé spécial sur place : "Le plus difficile ça va être le voyage. Au final, le match en plus ce n’est pas ce qui nous fait le plus peur, on a tellement travaillé physiquement pendant cette année. On n’avait pas vraiment discuté de cette possibilité d’aller à Amsterdam parce qu’on voulait être focus sur nos matches de poule mais on va faire ce qu’il y a à faire."

"Elles sont bien dans leur tournoi. Elles ont vraiment cette passion. Simplement quand on voit le coach quand elles marquent un goal, il a limite les larmes aux yeux et il remercie le ciel. C’est juste dingue. C’est une équipe très intéressante contre laquelle il faudra jouer correctement et rester focus du début à la fin. Ne pas leur laisser une chance. Mettre l’intensité que nous, on a l’habitude de mettre avec tous ces matches de Pro League pendant l’année."

Alix Gerniers : "On va essayer de faire un aller-retour"

Alix Gerniers, co-capitaine des Panthers, a également réagi au micro de notre envoyé spécial sur place.

La joueuse ne craint pas le déplacement additionnel aux Pays-Bas : "On va essayer de faire un aller-retour (entre les Pays-Bas et l’Espagne, co-organisateur de l’événement). On savait que le tournoi fonctionnait avec ce système. On a quand même quelques jours pour aborder notre prochain match, et de nouveau quelques jours après si tout se passe bien. C’est vrai qu’on a le voyage à faire mais on est préparé, tout est réuni pour qu’on puisse récupérer."

Le Chili est un peu une surprise dans ce tournoi, comment aborder cette rencontre ? : "C’est quand même un style de jeu différent de ce à quoi on est habitué. C’est très technique et individuel. Ça joue vachement bien, c’est bien en place défensivement. Elles ne sont pas là par hasard. Elles ont quand même battu l’Irlande, finaliste il y a quatre ans. On ne doit certainement pas les sous-estimer. On va être préparé à 100% et en principe on devrait gagner ce match. Et après il y aurait les Pays-Bas. Tout peut arriver. On s’est dit qu’on devrait les battre un jour en tournoi officiel, on espère que ce sera dans ce tournoi."

La tactique face au Chili ? "Marquer le plus vite possible. Si ce n’est pas le cas, rester patientes, calmes. Croire en notre jeu et aux filles autour de nous."

Articles recommandés pour vous