Hockey

Les Red Lions devront empiler les buts face au Japon

© Tous droits réservés

20 janv. 2023 à 06:00 - mise à jour 20 janv. 2023 à 08:26Temps de lecture2 min
Par Christophe Reculez

Après leur partage face à l’Allemagne, dans le choc de ce groupe B, la donne est assez simple pour les Red Lions. Premiers grâce à un meilleur goal-average (+2 par rapport aux Allemands), les Belges devront faire le plein de goals face aux Japonais ce vendredi (12h30 heure belge, en direct sur VOOSport), dernier du classement avec zéro point et pratiquement éliminés, afin de s’assurer la première place. Une place directement qualificative pour les quarts de finale.

" Mais c’est toujours dangereux de débuter un match en voulant marquer beaucoup de goals ", prévient le défenseur Arthur Van Dooren. " On doit débuter la rencontre en se montrant patient et attendre le moment où nos adversaires craqueront. Pour cela, on devrait jouer à un rythme élevé qu’ils ne pourront pas suivre. Une fois que l’on aura débloqué cela, on pourra empiler les goals. Mais, encore une fois, ce n’est pas en se précipitant que tu marques le plus de goals. C’est en jouant ton meilleur hockey ".

Reste que les Allemands auront un avantage. Celui de jouer face à la Corée du Sud (3 unités et donc toujours en lice pour une qualification directe) après la rencontre des Red Lions. Ils connaitront donc le score à atteindre pour s’emparer de la première place.

" On est très conscient de l’importance de s’imposer largement parce que je pense que les Allemands en feront autant face aux Coréens ", prévient John-John Dohmen. " En jouant avant nous, ils auront tout en main. Ils pourront par exemple sortir leur gardien durant le match pour augmenter encore la pression sur le but adverse. Mais on a tout de même deux buts d’avance. Et puis, s’ils passent devant nous, ce ne serait pas non plus une catastrophe de finir deuxième. On devra simplement jouer les huitièmes de finale ".

Un passage par les huitièmes qu’avaient emprunté avec succès les Red Lions en 2018. Mais l’idée de disputer une rencontre en moins ne déplairait évidemment pas aux hommes de Michel van den Heuvel. Et pour y parvenir, le sélectionneur néerlandais devrait pouvoir compter, pour la première fois, sur un groupe au complet. Simon Gougnard et Arthur Van Dooren devrait signer leur retour.  " Je n’avais déjà plus aucune douleur avant la rencontre face à l’Allemagne mais on a pris aucun risque ", explique Arthur Van Dooren, blessé au dos, qui n’a joué que quelques minutes face à la Corée du Sud en début de tournoi. " J’ai réalisé tous les tests nécessaires et réalisé un entrainement collectif positif. Donc, si tout va bien, je serai sur le terrain ce vendredi ".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous