On n'est pas des pigeons

Les pourboires peuvent-ils aider le secteur Horeca ?

HoReCa: le pourboire pour éviter la crise?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les pourboires semblent toujours de mise dans les cafés. Les habitués y sont restés généreux, contrairement aux restaurants où les pourboires ont diminué de moitié. Crise oblige, mais aussi utilisation à 90% d’une carte bancaire comme moyen de paiement.

Les pourboires se font rares dans les établissements Horeca.
Les pourboires se font rares dans les établissements Horeca. © Anne Wouters-RTBF

Fortunes diverses sur le front des pourboires: certains s’en sortent mieux que d’autres. Mais il est illusoire de penser que les pourboires pourront un jour aider le secteur HoReCa.

Un don au personnel méritant

Luc Marchal, président de la Fédération des hôtels, restaurants et cafés de Wallonie estime avant tout que le pourboire doit rester un don au personnel méritant. Pas question de le systématiser comme dans d’autres pays et de le rentrer dans la comptabilité. Considéré comme un revenu, il serait alors soumis au précompte professionnel, ce qui n’est pas idéal.

Le pourboire, formidable outil de motivation

Le personnel de salle mérite bien souvent un remerciement exprimé en pourboire
Le personnel de salle mérite bien souvent un remerciement exprimé en pourboire © Anne Wouters-RTBF

Efficace, agréable, à l’écoute, le personnel HoReCa mérite bien souvent son petit pourboire. Quelques petites pièces qui vont le motiver durant sa journée de travail. Une reconnaissance de la part du client de la satisfaction du service proposé.

Si par le passé, le personnel de salle pouvait compter sur un extra financier de + /- 250 euros, on en est très loin aujourd’hui, nous affirme Teresa Pisera, gérante d’une brasserie namuroise. Le pourboire n’a plus la cote. Malheureusement.

Reste alors peut-être à enclencher les bons vieux principes de psychologie sociale pour réveiller la générosité des clients. L’accessoire capillaire, serait ainsi, redoutable !

Une fleur colorée accrochée dans les cheveux, par exemple, garantit la différence avec les collègues et attire plus de sympathie "naturelle" de la part de la clientèle.

Faut-il encore que le consommateur trouve quelques pièces au fond de sa poche.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous