RTBFPasser au contenu

L'info culturelle

Les poèmes industriels de Marcel Broodthaers, exposés au Wiels

Charlotte Friling
08 sept. 2021 à 20:261 min
Par Pascal Goffaux

Le Wiels à Bruxelles ouvre à partir du 10 septembre une exposition consacrée aux Poèmes industriels et aux Lettres ouvertes de Marcel Broodthaers, un plasticien belge né en 1924 et décédé en 1976. Le chimiste se consacre tout d’abord à la poésie. Fervent admirateur de Stéphane Mallarmé, il admire également René Magritte et les liens entre les mots et les images dans l’œuvre du surréaliste.

Marcel Broodthaers opère une bascule qui n’a peut-être de réalité qu’aux yeux du spectateur. Il devient plasticien. Il réalise des objets, des assemblages et des accumulations, notamment avec des œufs et des moules. Il imagine en 1968 le Musée d’Art moderne Département des Aigles qu’il installe dans sa maison-atelier. Il se nomme conservateur du lieu et mène une réflexion critique sur l’institution muséale ancrée dans le 19e siècle.

Les premiers Poèmes industriels anticipent le Musée d’art moderne. Des textes apparaissent sur des supports en plastique qui ressemblent à des plaques de rue. Les douze sections du musée sont accompagnées par l’édition de plaques.

Marcel Broodthaers, Poème industriel, 1
Marcel Broodthaers, Poème industriel, 2
Marcel Broodthaers, Poème industriel, 3
Marcel Broodthaers, Poème industriel, 4
Marcel Broodthaers, Lettre ouverte, 5
+7

Les mots et la poésie sont présents dès 1968 dans l’art de Marcel Broodthaers.

Les textes véhiculent une même critique à l’égard de l’institution du musée et de l’académie.

Ces plaques réalisées entre 1968 et 1972 englobent les questions que Broodthaers se pose sur la communication, la sémiotique et les arts plastiques ; ses références avec notamment Magritte qui est souvent cité ; ses méthodes en recourant aux multiples, en tirage limité et non standardisé.

Charlotte Friling publie le catalogue raisonné de ce pan de l’œuvre de Marcel Broodthaers et l’exposition rassemble des Poèmes industriels aux côtés des Lettres ouvertes qui sont des pamphlets artistiques et politiques. Interview Pascal Goffaux.

Les poèmes industriels, de Marcel Broodthaers, au Wiels.

Entre 1968 et 1972, des textes sur des plaques en plastique questionnent l'institution.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

28 sept. 2021 à 06:46
1 min
07 sept. 2021 à 06:51
1 min

Articles recommandés pour vous