Les pianistes ont-ils tous de grandes mains?

Christie Julien - Flagey Piano Days

© Tous droits réservés

22 févr. 2018 à 09:28 - mise à jour 22 févr. 2018 à 09:28Temps de lecture1 min
Par Mélanie Joris

Dans l'imaginaire collectif, il faut avoir de grandes mains et de longs doigts fins pour être un grand pianiste. Certains compositeurs avaient d'ailleurs des mains immenses et ont composé des oeuvres spécialement adaptées à leurs mains, celles-ci sont donc très difficiles à jouer pour des personnes qui ont des mains plus petites.

C'est le cas de Franz Liszt et Serge Rachmaninov. Ils étaient capables de couvrir l'intervalle lié à l'empan correspondant à une douzième majeure, soit l'écart maximal entre 12 notes comme le précise David Ketelbuters, pianiste et directeur de l'académie des Beaux-Arts de Châtelet.

Christie Julien, pianiste française, inaugurait la première soirée des Flagey Piano Days mercredi soir. Pour elle, "le pianiste s'adapte à la main qu'il a". Elle observe que des pianistes avec des mains trapues jouent magnifiquement bien et d'autres avec de grandes mains sont incapables d'aligner trois notes.

Elle nuance toutefois : "Idéalement, il faut avoir de grandes mains, mais il n'y a pas de physique de mains, c'est comme les acteurs de cinéma. Il n'y a pas de physique, il y a des gueules au cinéma, il y a des mains au piano" résume-t-elle.  

Christie Julien a commencé le piano à l'âge de 5 ans. Ses mains ont changé au fil de sa carrière. Tout comme les mains d'une violoncelliste évoluent : la main gauche se muscle pour étirer les cordes tandis que la main droite reste fine et petite puisqu'elle ne tient qu'un archet.

Au delà du physique et de la morphologie du musicien, d'autres qualités sont nécessaires telles que la patience et l'endurance. "C'est un métier où il faut répéter sans cesse et qui demande beaucoup physiquement, il faut de la force" explique-t-elle. Il faut également de la souplesse. Avec la souplesse vient la puissance.

Avec l'ouverture des Flagey Piano Days, Christie Julien renoue avec une prestation en solo. Plus habituée de la musique de chambre, l'artiste n'avait plus joué seule depuis 10 ans. Elle a intégré le conseil qu'elle donne à ses élèves : la confiance en soi.

Articles recommandés pour vous