RTBFPasser au contenu

AR Bruxelles

Les Petits Riens, plus que jamais actifs

Les Petits Riens, plus que jamais actifs
30 avr. 2020 à 13:08 - mise à jour 30 avr. 2020 à 13:122 min
Par Vivre Ici Bruxelles

Depuis le début de la crise, les magasins des Petits Riens sont évidemment fermés, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg puisque l’asbl ne fait pas que vendre des vêtements de seconde main. En réalité, c’est surtout un moyen pour venir en aide aux personnes défavorisées et pouvoir mettre en place plusieurs actions sociales. Beaucoup l’ignorent, mais Les Petits Riens, ce sont aussi des maisons d’accueil et d’hébergement, un centre d’action sociale et l’accompagnement en logement des personnes précarisées.

Besoins encore plus criants

Depuis le début du confinement, Les Petits Riens ont maintenu leurs mécanismes d’aides et ont même dû les intensifier. Les besoins se sont fait sentir de manière encore plus urgente. De nouveaux publics sont aussi apparus. "Nous avons vu émerger des personnes terriblement seules, explique Emmanuel Bawin, directeur général. Nous tentons de rompre cet isolement. Et puis aussi des personnes se sont fait connaître à nous pour des besoins primaires". C’est ainsi que Les Petits Riens distribuent 120 repas supplémentaires chaque jour depuis le début de la crise, qui s'ajoutent aux 200 repas distribués habituellement. 

L’histoire de Mustapha, rayon de soleil en pleine période de crise

Pendant cette crise sanitaire et sociale, l’association a parfois été confrontée à des histoires difficiles, mais aussi particulièrement belles. Comme celle de ce jeune homme de 19 ans, pris dans une situation familiale compliquée et très violente. Il a fini par quitter son domicile pour trouver la rue comme seul refuge, durant deux semaines, en pleine crise de Covid-19. "Malgré la situation, nous avons pu lui trouver un logement, il est aujourd’hui hébergé dans une de nos maisons d’accueil " se réjouit Emmanuel Bawin. Le jeune homme poursuit une formation en nettoyage via une application et espère bien obtenir son certificat pour la fin de l’année.

Changer le monde

La réouverture des magasins est prévue pour le 11 mai, suivant les recommandations du gouvernement. "Nous allons y aller progressivement, en trois phases, en respectant les mesures de sécurité avec des masques et la distanciation sociale, mais aussi en mettant en avant la solidarité. En faisant leurs achats chez nous, les clients vont participer à un nouvel élan de solidarité, leur confiance est plus que jamais nécessaire". Le directeur général estime que c’est de cette façon que nous pouvons participer à un monde plus juste et plus solidaire.

Si vous souhaitez aider Les Petits Riens en déposant des vêtements, en devenant bénévole ou en faisant un don, rdv sur leur site.

 

 

Articles recommandés pour vous