Cyclisme

Les petites histoires de Rodrigo : Liège-Bastogne-Liège vaut son Pesant

© undefined

26 avr. 2020 à 10:47Temps de lecture2 min
Par Rodrigo Beenkens

Liège-Bastogne-Liège est la Doyenne des classiques. Née au 19e siècle, en 1892, elle a 128 ans. C’est la plus ancienne course cycliste du Royaume. Organisée par le Royal Cycliste Pesant Club Liégeois et ASO, qui gère aussi le Tour de France, elle offre une dénivelée proche de quatre mille mètres, soit l’équivalant d’une belle étape pyrénéenne ou alpestre dans le Tour de France. De toutes les classiques, c’est sans doute celle qui a le moins changé. A l’origine, le trajet avait beau s'appeler Spa-Bastogne-Spa, l'esprit de l'épreuve n'a guère changé : on se dirige vers le bout du massif des Ardennes, on y fait demi-tour et on revient. 

La première édition s’élance le 29 mai 1892 à…5h39 du matin. Le Liégeois Léon Houa s’impose avec un vélo qui pèse plus de onze kilos et demi. Entre le triplé de Houa, lauréat des trois premières éditions, et la victoire de Philippe Gilbert, cinq liégeois ont remporté la Doyenne. 


►►► À lire aussi : Toutes les "petites histoires de Rodrigo"


En 1909, Victor Fastré est pourtant devancé au sprint par Eugène Charlier mais celui-ci est déclassé…à la 2e place pour avoir changé de vélo à la suite d’un bris de fourche. Avec la bourse de sa victoire, Fastré passe professionnel. Il meurt pour la patrie à vingt-quatre ans, tombé au champ d’honneur en septembre 1914. En 1926, Dieudonné Smet devance Siquet et Macart. Trois liégeois sur le podium, c’est du jamais vu ! Deux ans plus tard, il n’y a que vingt-sept coureurs au départ, tous des indépendants. Ernest Mottard triomphe avec douze minutes d’avance sur le deuxième. En 1933, c’est François Gardier qui s’impose à une époque où la Doyenne se déroule le jeudi de l’Ascension. Voici une explication plus détaillée des deux victoires de Joseph Bruyère.

Eddy Merckx détient tous les records : cinq succès dont deux avec le maillot de champion du monde. Cela fait 45 ans que plus personne n’a gagné Liège-Bastogne-Liège et le Tour des Flandres ou Milan-Sanremo la même année. Merckx est le seul à avoir fait le doublé Ronde-Doyenne la même année…et à deux reprises (en 1969 et en 1975). Eddy est aussi le dernier coureur à avoir enchaîné victorieusement Sanremo et Liège…et quatre fois ! Fred De Bruyne l’avait fait avant lui, en 1956. Le dernier doublé Paris-Roubaix – la Doyenne remonte à 36 ans. C’était Sean Kelly en 1984. Rik Van Looy en 1971 et…Merckx en 1973 en avaient fait de même.

Depuis la victoire de Dirk Dewolf en 1992, deux belges sont montés sur le podium (la plus haute marche) de la Doyenne en 28 ans : Frank Vandenbroucke et Philippe Gilbert… Et dans les dix années qui ont précédé, seuls Eric Van LanckerClaude Criquielion et Michel Dernies en ont fait autant… 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous