RTBFPasser au contenu

Economie

Les perspectives économiques de la Belgique sont bonnes, mais...

Les perspectives économiques de la Belgique sont bonnes, mais...
13 mai 2011 à 06:401 min
Par Mireille Smekens

La Belgique a pratiquement effacé les stigmates de la crise économique. L'emploi repart nettement à la hausse, la croissance du PIB, le Produit Intérieur Brut, est dynamique mais il y a des zones d'ombre, notamment le déficit budgétaire de l'Etat fédéral. Il va se creuser en 2012, à cause notamment de la hausse des taux d'intérêt et du fameux régime des intérêts notionnels. La note de l'assainissement est évaluée à 17 milliards d'ici 2015. Il faut agir, c'est le message d'Henri Bogaert, le patron du Bureau du plan :

"Si on ne fait pas l'assainissement, si on a un effet boule de neige sur la dette publique, là on aura sérieusement des problèmes."

Surtout que l'inflation est là, toujours bien présente, à cause de l'envolée des prix de l'énergie et on n'est pas à l'abri d'un éventuel choc pétrolier : "Nous sommes vulnérables à ces prix de l'énergie et donc la compétitivité des entreprises, elle aussi, est vulnérable. Il faut voir que dans les pays du Sud, deux phénomènes sont là, à la fois plus de compétitivité en Grèce ou au Portugal, etc, et en même temps, déficit public. Ca, c'est un cocktail qu'il faut à toute force éviter."

Et pour l'éviter, il faut un Gouvernement de plein exercice : "Il faut plus qu'un gouvernement d'ailleurs, il faut une coordination entre les gouvernements en Belgique. (…) Puisqu'on le fait bien au niveau européen, pourquoi ne le ferions-nous pas au niveau belge? Je n'ai pas dit que ça ne se faisait pas mais je me demande s'il ne faudrait pas quelque chose de plus formalisé."

 

Michel Gassée

Articles recommandés pour vous