Cyclisme

Les organisateurs du Tour de Valence apaisent les craintes de Remco Evenepoel avant l'étape reine : "La route a été nettoyée"

Remco Evenepoel sur le podium du Tour de Valence
03 févr. 2022 à 09:51Temps de lecture1 min
Par Cédric Lizin

Vainqueur de la première étape du Tour de Valence mercredi, Remco Evenepoel espère désormais ajouter le classement général de l'épreuve espagnole à son palmarès. Pour y parvenir, il devra sans doute réussir à contenir les attaques de ses adversaires vendredi lors de l'étape reine, qui se termine par l'ascension de l'Antenas del Maigmó.

Le coureur belge, qui a reconnu cette côte il y a quelques semaines, avait été surpris par l'état d'un tronçon en particulier (1.7 kilomètre de sterrato, une route caillouteuse où les voitures ne circulent pas), où de grosses pierres jonchaient le sol et risquaient de provoquer de nombreuses crevaisons, et donc une sorte de loterie parmi les favoris.

Mais les organisateurs ont indiqué à nos confrères du site spécialisé Cyclingnews.com qu'ils avaient pris toutes leurs dispositions pour que tout se passe pour le mieux vendredi après-midi. "C'est vrai qu'il y avait beaucoup de grosses pierres sur la route, mais elles ont toutes été enlevées, a assuré Paco Benitez, le directeur technique du Tour de Valence. S'il est venu en janvier, je peux comprendre qu'il se soit dit que cela allait être dingue. Mais mardi matin, la route a été nettoyée, et elle sera en parfaite condition pour le passage des coureurs. On fera même un double check ce jeudi soir pour être sûr qu'aucune autre opération n'est nécessaire. Cette route est dans les bois, pas à flanc de montagne, il n'y a donc a priori pas de danger. Et s'il pleut, nous avons un plan B avec une route asphaltée qui mènera les coureurs au sommet."

Remco Evenepoel peut donc être rassuré : ce Tour de Valence devrait se jouer à la pédale, et pas sur un coup du sort...

Articles recommandés pour vous