Regions Liège

Les "nicotine pouches", un réel risque d’addiction pour les jeunes

En vente libre avec un risque certain de dépendance

© CHR Citadelle

Dans les pays scandinaves, on les appelle les Snus. Ce n’est pas nouveau. Ce sont de petits sachets remplis de nicotine et de tabac que l’on cale entre la gencive et les dents. C’est discret et ça libère une grosse dose de nicotine (jusqu’à l’équivalent de 25 cigarettes) avec un effet relaxant et de bien-être. Comme les cigarettes, ça provoque une addiction et des cancers liés au tabac.

Ce genre de produit est illégal chez nous.

Un snuse sans tabac mais dangereux

L’industrie a contourné cette illégalité en fabriquant un Snuse sans tabac, un "nicotine pouche". Autrement dit, le risque de cancer lié au tabac est évité. "Pour un fumeur, c’est une façon de se passer du tabac en faisant chuter le facteur risque cancer", explique Adrien Meunier, tabacologue à la Citadelle.

Par contre les tabacologues de La Citadelle tirent la sonnette d’alarme car ces "nicotine pouche" sont en vente libre "on en trouve en night shop, à 5 ou 6 euros, dans des boîtes colorées avec des goûts comme cola, fraise, piñacolada. Quel est le public visé ? Les jeunes ?", la question est posée par les tabacologues car le risque pour les jeunes est bien réel. "Plus une personne jeune consomme de la nicotine, plus il y a risque d’accoutumance, d’addiction, et plus il y a aussi un risque de développement sur le cerveau", ajoute Adrien Meunier. Pour ces experts en tout cas, ce nouveau produit est une porte ouverte vers le tabagisme pour les jeunes.

Sur le même sujet

Tabac et alcool en tête des causes de cancer dans le monde

Santé & Bien-être

La cigarette électronique : moins nocive que le tabac mais pas sans risques

Santé physique

Articles recommandés pour vous