Fenêtre sur doc

Les minuscules : la lutte citoyenne au Nicaragua au cœur de ce documentaire

Les minuscules

© Matière Première

Les minuscules : c’est comme cela que le pouvoir en place au Nicaragua désigne ses opposants. Ce film leur donne la parole et accompagne la lutte citoyenne dans le pays, depuis la révolte paysanne, initiée en 2013 contre un projet de canal entrainant des expropriations, jusqu'au cœur de la rébellion de 2018 contre les abus du pouvoir. Nous suivons ici la lutte d'Elba, Doña Chica, Gaby, Elyla et de tant d'autres depuis le bord de la tranchée jusqu'à l'exil.

"Les minuscules": un film de Khristine Gillard à voir le lundi 15 août à 22h25 dans Fenêtre sur doc sur La Trois et à revoir sur Auvio

Les minuscules

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le film s’ouvre sur une manifestation. Une voix harangue la foule : " On ne peut pas exproprier quelqu’un qui a vécu ici toute sa vie, parce que ses terres ne sont pas à vendre " - Au cœur de la manifestation : des femmes et des hommes, des jeunes et des moins jeunes.

Divisé en trois chapitres, la réalisatrice nous raconte ici l’histoire d’une lutte et de ses combattants. Elle a démarré le tournage en 2014, peu après l’annonce de la construction d’un immense canal Interocéanique, qui trancherait le pays en deux, au pied du volcan, à travers terres cultivées, réserves d'eau douce et forêts. Le pouvoir en place a cédé la concession aux Chinois. Ce projet entrainerait l’expropriation de 350.000 personnes, la disparition de dizaines de villages et de tout un écosystème. 

C’est toute la nature qui va disparaitre ici à Punta Gorda " déplore un paysan. " Comment peut-on accepter ça nous les paysans nicaraguayens qui vivons sur cette terre ? ". Alors ils se sont lancés dans la lutte, malgré la crainte de la répression.  Les fers de lance du combat ont parcouru le pays pour convaincre d’autres de rejoindre le mouvement. 

Nous sommes des étudiants pas des assassins

Et puis la lutte a grandi en réaction aux multiples abus du pouvoir. Des voix jusqu'ici maintenues sous silence ont commencé à s'élever et différents mouvements sociaux à converger : le mouvement paysan, le mouvement étudiant, les environnementalistes, le mouvement LGBTQ. En avril 2018, l’insurrection éclate. Des étudiants ont rejoint le mouvement paysan. Ils s’organisent un peu partout dans le pays et montent des barricades jusque dans leurs universités. Ils savent que la lutte a commencé avec la lutte paysanne. Ensemble, ils dénoncent la corruption. Ils exigent la liberté d'expression, la justice sociale et une vraie démocratie inclusive. La répression est d'une extrême violence.  Des jeunes témoignent le visage masqué, par crainte des représailles. Ils racontent ces étudiants tombés sous les balles en caoutchouc tirés par la police lors des manifestations ou d’autres qui ont été incarcérés. Les mères dénoncent les violences et tortures subies en prison.

Les manifestants exigent le départ du président Daniel Ortega. Bilan : plus de 300 morts parmi les manifestants et des dizaines d’opposants arrêtés. Une situation qui inquiète Amnesty International depuis lors et jusqu’à aujourd’hui encore et avec la récente réélection du président (novembre 2021).

Nous sommes des étudiants pas des assassins " explique une jeune combattante. Mais beaucoup d’entre eux ont été forcés à l’exil dans le pays voisin, le Costa Rica. Accusés d’altération à l’ordre public, ils ont été obligés de fuir ce pays qu’ils aiment tant dans lequel ils risquent l’emprisonnement et la torture. " Nous ne sommes pas des terroristes " disent-ils, " nous avons seulement manifesté pacifiquement à l’intérieur de nos campus universitaires ". Leur rêve : renverser le président et construire un avenir meilleur dans leur pays.  

Prix Mario Ruspoli au Festival Jean Rouch à Paris en mai dernier, ce film  prend aux tripes tant il nous embarque au plus près des aspirations de ces combattants.  Il met la lumière sur ces " minuscules " si méconnus de ce côté-ci de la planète. Et pourtant … leurs combats en rappellent tellement d’autres.

Produit par Matière Première et Chacapa Films en coproduction avec la RTBF / le CBA/ Luna Blue Film

 

 

Sur le même sujet

« La mesure des choses » : un documentaire sur le désordre du monde

Fenêtre sur doc

"Les petits disciples de Platon" : le pouvoir magique de la philo enseignée aux enfants

Fenêtre sur doc

Articles recommandés pour vous