Les militants sont-ils devenus des hors-la-loi? Relisez le chat

Les militants sont-ils devenus des hors-la-loi? Chat ce mercredi à 12h30
02 oct. 2013 à 11:10 - mise à jour 03 oct. 2013 à 11:15Temps de lecture1 min
Par Julien Vlassenbroeck

La Russie de Vladimir Poutine est connue pour sa politique de répression très rude contre toute les formes de militantisme au service de voix discordantes. Les Pussy Riot, les militants des droits homosexuels et désormais les militants de Greenpeace sont là pour en attester.

Cependant, le militantisme se met parfois lui-même hors-la-loi, le plus souvent en connaissance de cause. En février dernier, la justice belge condamnait des militants de FLM (Field Liberation Movement) à de la prison ferme pour le saccage de champs de culture OGM.

Alors, le militantisme a-t-il le droit (se sent-il le devoir) d'être hors-la-loi? Les loi sont-elles de plus en plus répressives ou les militants de plus en plus provocateurs? Nous en avons parlé avec le directeur de Greenpeace Belgique. Pour Michel Genet, la crise explique aussi le raidissement qu'on peut observer aujourd'hui : "La priorité aboslue donnée au socio-économique et le fait que la pression augmente sur les ressources font que tout discours un peu différent a, il est vrai, du mal a passer".

RTBF

Loading...

Sur le même sujet

Russie: Greenpeace n'avait jamais pensé à une accusation de piraterie

Artic Sunrise de Greenpeace: mobilisation dans 47 pays dont la Belgique

Articles recommandés pour vous