RTBFPasser au contenu

Voyage - Destinations

Les meilleurs souvenirs de vacances de la rédac : Valérie en Sicile

Les meilleurs souvenirs de vacances de la rédac : Valérie en Sicile
28 avr. 2020 à 10:004 min
Par RTBF TENDANCE avec Valérie

Après avoir fait un tour sur la côte Est des Etats-Unis avec Chloé, Tendance vous emmène, accompagné de Valérie, sur la plus grande île de Méditerranée, sur les traces du Prince Salina, le mythique "Guépard" porté à l’écran par Luchino Visconti. On espère que le monde pourra bientôt retrouver le plaisir et le bonheur de la découverte de ce sublime pays qu’est l’Italie.

Située stratégiquement au cœur de la Méditerranée occidentale, la Sicile a été l’objet, dès l’Antiquité, des conquêtes des plus grandes civilisations : Phéniciens, Grecs, Romains, Byzantins, Arabes, Normands, Espagnols, Allemands et… Italiens.

Elle regorge de trésors archéologiques et artistiques, à découvrir au début du printemps ou de l’automne, loin de la foule et des chaleurs torrides de l’été.

Taormina : le "Saint-Tropez sicilien"

Théâtre antique gréco-romain, Taormina
Théâtre antique gréco-romain, Taormina xenotar - Getty Images

Située en hauteur, la petite ville offre un point de vue panoramique sur la mer Ionienne et l’Etna. C’est le paradis du shopping mode : les plus grandes enseignes de la mode italienne y sont installées.

Prenez le temps, comme nous, de visiter le théâtre antique gréco-romain, creusé dans la roche, au centre-ville.

L’Etna : le coeur brûlant de la Sicile

Etna
Etna David Stubley / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Les amoureux de nature feront une excursion sur le site de l’Etna, le volcan le plus actif et le plus haut d’Europe (3300 mètres). L’ascension en télécabine peut être complétée par une balade guidée en 4X4 pour rajouter de l’aventure à l’expérience.

Noto : la perle baroque

Eglise Saint-François d'Assise, Noto
Eglise Saint-François d'Assise, Noto Maremagnum - Getty Images

Inscrite au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco, la ville présente un ensemble architectural unique. Elle a été complètement reconstruite après l’apocalyptique tremblement de terre de 1693.

L’adresse à ne pas rater à Noto est le glacier Caffè Sicilia (Corso Vittorio Emanuele 125), qui propose une délicieuse glace au basilic (on vous parle d’expérience) ainsi qu’un joli choix de pâtisseries.

Syracuse : le coup de cœur

Ortygia, centre  historique de Syracuse
Ortygia, centre historique de Syracuse Maremagnum - Getty Images

La cité maritime, fondée par des colons grecs, a été l’un des centres les plus importants de l’Antiquité. Des façades claires, la mer, la lumière, le vent : un sentiment d’absolue sérénité… On comprend aisément que Cicéron l’ait décrite comme "la plus grande et la plus belle des villes grecques".

A l’ombre de la cathédrale restaurée, la petite église Sainte-Lucie abrite un authentique Caravage, maître du clair-obscur.

Syracuse
Syracuse Westend61 - Getty Images/Westend61

Agrigente : la "Vallée des Temples"

Temple de la Concorde, Agrigente
Temple de la Concorde, Agrigente Walter Bibikow - Getty Images

Sur la côte sud de l’île, la "Vallée des Temples" est le site archéologique le plus connu de Sicile. Il s’agit d’un ensemble unique au monde de temples grecs, principalement de style dorique.

Villa Romana del Casale : la splendeur mosaïque

Villa Romana del Casale
Villa Romana del Casale vladj55 - Getty Images/iStockphoto

Au centre de la Sicile, près de Piazza Armerina, la Villa romaine du Casale est le must des amateurs de mosaïque antique : 3.500 m2 de merveilles colorées dans un état de conservation étonnant. Vous reconnaîtrez des gladiateurs, des animaux exotiques et même des jeunes femmes en bikini !

Villa Romana del Casale
Villa Romana del Casale vladj55 - Getty Images/iStockphoto

Palerme : la légendaire capitale

Chapelle Palatine, Palerme
Chapelle Palatine, Palerme Tibor Bognar - Getty Images

La visite de Palerme, sur la côte nord-ouest de l’île, se doit d’inclure le Palais des Normands et sa sublime chapelle Palatine du XIIème siècle, dont Guy de Maupassant disait à juste titre : "La chapelle Palatine, la plus belle qui soit au monde, le plus surprenant bijou religieux rêvé par la pensée humaine et exécuté par des mains d’artiste". C’est un écrin doré, orné de somptueuses mosaïques, qui mêle les influences romano-sicule, byzantine et arabe.

Côté produits alimentaires, le marché Ballaro (Vicolo Del Carmelo) propose des produits de qualité à des prix raisonnables, de quoi se faire des salades de compétitions !

Les chineurs trouveront leur bonheur au marché delle Pulci (Piazza del Papireto), qui concentre des stands et boutiques d’antiquaires. Le marché aux puces de la Piazza Marina, ouvert tous les dimanches, offre une sélection intéressante d’objets déco, vêtements, vaisselle, livres anciens, accessoires… Allez-y tôt le matin pour faire les meilleures affaires même s’il est difficile de tout ramener dans nos bagages !

Cathédrale de Palerme
Cathédrale de Palerme Westend61 - Getty Images/Westend61

Monreale : le Christ en majesté

Christ Pantocrator (Christ en gloire), Monreale
Christ Pantocrator (Christ en gloire), Monreale Mieneke Andeweg-van Rijn - Getty Images

A deux pas, de Palerme, la cathédrale Santa Maria Nuova (XIIème siècle), de style arabo-normand byzantin, est célèbre pour ses mosaïques sur fond d’or, qui recouvrent les murs intérieurs sur une surface de 10.000 m2 (rien que ça). C’est la plus vaste surface de mosaïques du bassin méditerranéen.

Pour faire une pause à l’ombre, faites la visite du cloître attenant à la cathédrale : silence et fraîcheur nous ont permis de reprendre notre souffle avant de continuer la découverte de l’île.

Monreale
Monreale nimu1956 - Getty Images/iStockphoto

Mozia : l’île aux trésors

Marais salants, Marsala
Marais salants, Marsala elxeneize - Getty Images/iStockphoto

A l’extrême ouest de la Sicile, en face de Marsala, la petite île de Mozia offre une parenthèse de fraîcheur (on est a bien besoin parce qu’il fait très chaud en Sicile). Ancienne colonie phénicienne, le site fit l’objet de fouilles approfondies par l’Anglo-Sicilien Joseph Whitaker (1850-1936), qui acquit l’îlot et se dévoua à son développement. Le musée possède un magnifique "Ephèbe" en marbre blanc, dont la délicatesse et le drapé feraient pleurer une madone.

Que manger en Sicile ?

Cannoli Siciliani
Cannoli Siciliani Eliss Photo - Getty Images/500px
  • Pâtisserie : la pâtisserie sicilienne est réputée pour sa créativité et sa finesse, notamment autour de la crème, des amandes et des pistaches. Sans doute un héritage de la domination arabe. On peut en témoigner : on a bien mangé !

  • "Cannolo Siciliano" : la spécialité pâtissière sicilienne est un petit tuyau en pâte frite farci de ricotta, crème pâtissière, chocolat ou fruits confits.

  • Granita : dessert glacé typiquement sicilien. La formule originale mêle eau, sucre, citron et jus de citron. Elle se décline aujourd’hui à l’infini : orange, pistache, amande…

  • Espadon : souvent servi sous forme de beignets, une originalité délicieuse à tester dans de nombreux restaurants ou sur le pouce.

Que ramener de Sicile ?

Huile d'olive
Huile d'olive fcafotodigital - Getty Images
  • Huile d’olive : préférez les petits producteurs locaux, vous ne trouverez à la pelle, et les bios ont toujours notre préférence.

  • Confitures d’oranges et de citrons : cultivés sur l’île, on ne peut pas faire plus local.

  • Marsala : vin de liqueur à dénomination d’origine contrôlée (DOC) qui se déguste à l’apéritif ou au dessert. Il est également utilisé pour la préparation de nombreux desserts (cannoli, tiramisu, sabayon), de cocktails ou de sauces.

Un voyage de découverte et d’aventure, de dégustation et de repos qui restera longtemps dans nos meilleurs souvenirs de vacances.

Articles recommandés pour vous