RTBFPasser au contenu

Les meilleurs "moments batterie" de Neil Peart

Les meilleurs "moments batterie" de Neil Peart
13 janv. 2020 à 11:24 - mise à jour 13 janv. 2020 à 11:241 min
Par Laurent Rieppi

Neil Peart était un batteur exceptionnel, il est décédé le 7 janvier à l’âge de 67 ans. Pour lui rendre hommage voici cinq de ses plus grands "moments batterie" au sein du groupe Rush.

 

1. "Tom Sawyer" (Moving Pictures, 1981)

Si le titre débute assez simplement, il se complexifie très rapidement, notamment au niveau de sa structure rythmique. Tom Sawyer, grand classique du groupe canadien, illustre très bien la subtilité du jeu de Neil Peart.

Rush - Tom Sawyer (Official Music Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

2. "La Villa Strangiato" (Hemispheres, 1978)

Véritable explosion musicale, ce titre est probablement l’un des plus techniques proposés par Neil Peart. La progression du morceau est incroyable. Sorti en 1978, époque à laquelle le groupe Yes cherchait à se réinventer, on retrouve ici des sonorités qui auraient pu figurer sur les grands albums du groupe britannique dans le début des années 70.

Rush - La Villa Strangiato (Official Music Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

3. "Xanadu" (A Farewell to Kings, 1977)

Autre véritable tour de force de Rush, "Xanadu" nous propose à nouveau un jeu exceptionnel de batterie mais aussi l’utilisation par Neil Peart d’autres éléments de percussions tels que les fameuses "tubar bells" (chères à Mike Oldfield), le glockenspiel, carillons à vent et autres.

Rush - Xanadu (Official Music Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

4. "YYZ" (Moving Pictures, 1981)

Titre signature instrumental de Rush, "YYZ" est un concentré de rock progressif en l’espace de 4 minutes. Le jeu de Neil Peart y est mémorable. "YYZ" a toujours été un des grands moments de Rush sur scène.

Rush - YYZ Live (Rio)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

5. "The Spirit of Radio" (Permanent Waves, 1980)

Grand classique du groupe, "The Spirit of Radio" démontre à nouveau le talent de Neil Peart en tant que batteur mais également comme parolier principal de la formation. A propos des paroles de ce morceau, Neil Peart expliquera bien plus tard au Billboard Magazine : "Ce titre a été écrit en tant qu’hommage à tout ce qui pouvait être bon à la radio, il célèbre ces moments magiques que j’ai vécus durant mon enfance, le fait d’entendre le bon morceau au bon moment. D’autre part, il célèbre aussi l’idéal de ce que devrait être la radio et est une attaque contre le formatage de certaines stations, pour qui la musique est le dernier des soucis. Et c’est vrai que c’est assez ironique que ce morceau soit devenu si populaire en radio".

The Spirit Of Radio

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

12 mars 2020 à 08:24
5 min
21 janv. 2020 à 17:15
4 min

Articles recommandés pour vous