RTBFPasser au contenu
Rechercher

Initiatives locales

Les marchés de producteurs locaux : l’alternative en croissance

Le marché fermier de la Halle de Han, et bien d’autres existent aussi en Wallonie.

Des producteurs qui se regroupent pour vendre leurs produits sur un marché, cette idée n’est – sans conteste – pas une découverte. Pourtant, le concept évolue et s’impose de plus en plus avec des rendez-vous où l’on déguste et achète directement à des producteurs issus de sa région. Et parfois, on va encore plus loin dans le concept avec un véritable développement social.

Peut-être que votre région abrite un "marché fermier" ou un "marché des producteurs locaux" depuis des années… Ou peut-être que ce type de marché vient d’arriver il y a peu. Car, en effet, le concept se propage beaucoup depuis la fin de la pandémie. Ils prennent possession de places communales, comme à Bastogne ou à Braine-le-Château, avec un rendez-vous hebdomadaire ou mensuel. Des appels à participation sont lancés par les communes afin de donner une meilleure place à leurs producteurs.

On mise sur des produits de bouche, des produits frais (fruits, légumes, fromages) ainsi que diverses créations artisanales lors de ces rendez-vous réguliers. Une opportunité de créer du lien tout en faisant la promotion d’une consommation localeEt, qui semble bien porter ses fruits lorsque l’on regarde le calendrier bastognard défini jusqu’à octobre. Tout comme dans le Brabant wallon, où les Castellobrainois ont soutenu massivement leur premier marché local. Une initiative qui devrait se réitérer à l’avenir, dans le but de générer une dynamique locale entre consommateurs et la quinzaine de producteurs présents.

"Par les villageois, pour les villageois"

D’autres n’ont pas attendu pour se lancer, comme à la Ferme du Bijou dans le village de Orgeo. Déjà en 2015, une équipe de Ma Télé avait passé un samedi après-midi avec plusieurs producteurs de la région qui créent cette échoppe hebdomadaire. La volonté de Marie-Christine Ansay, de la Ferme du Bijou, est de ramener les gens vers des produits fermiers : "Le meilleur moyen pour que les consommateurs puissent retourner à la ferme, c’est de leur permettre d’y rencontrer directement des producteurs."

Sans faire du bio une obligation, l’essentiel est de raccourcir le circuit au maximum et surtout la distance physique entre le lieu de production et de consommation. Mais derrière, on retrouve aussi une envie plus globale de créer de la convivialité. Un motif qu’explique Nathalie Lelubre, initiatrice du marché de Chastres, au micro de Canal Zoom : "C’était un prétexte à créer un évènement récurrent où les gens peuvent se retrouver". Existant depuis 2020, le marché de Chastres se veut comme le rendez-vous du dimanche matin pour ses habitants, tout en faisant la promotion des activités locales autour des producteurs et artisans.

 

Marché de Chastres

Une volonté de se démarquer d’autres marchés classiques, autrement que par les produits proposés ou la possibilité de consommer sur place. Comme à Liège au marché Court-Circuit, où RTC interviewait en mars des étudiants qui : "Créent des recettes par les étudiants, pour les étudiants. Pas chères, quand on n’a pas trop le temps avec des recettes saines".

Consommer autrement et socialement

Depuis un peu plus de dix ans, la Halle de Han, dans la commune de Tintigny, a choisi d’être un vecteur social en amont de cette vente et de cette promotion des produits locaux. La structure gaumaise propose une réinsertion professionnelle dans la logistique ou dans un service traiteur, de manière de compléter sa mission de "supporter et valoriser durablement le développement social, personnel et économique de la région". C’est donc ainsi qu’elle exporte les mets de ses producteurs sur demande pour des banquets préparés et servis grâce à son personnel en formation.

Les boxc "Chef in the box" organisées par la Halle de Han
Les boxc "Chef in the box" organisées par la Halle de Han Capture d’écran Tv Lux

La Halle de Han n’est plus uniquement synonyme d’un simple marché fermier hebdomadaire, mais bien d’une institution régionale qui va à la rencontre des consommateurs hors de ses murs. Comme l’avait filmé Tv Lux au printemps 2022, cette boîte de repas locale, de saison et équitable est à vendre sur commande par la Halle de Han vendre une fois par mois. Sous le nom de "Chef in the box", on y trouve des recettes de traiteurs, produits, livraison : tout est local à venir chercher à livrer par vélo cargo.

Sur le même sujet

Certains rayons vides dans les supermarchés : les producteurs ont du mal à négocier les prix

Economie

Circuit court, vrac et produits bio, les commerçants locaux constatent une nette baisse des ventes

Initiatives locales

Articles recommandés pour vous