Les maires de Varsovie et Budapest dénoncent le veto au plan de relance

Les maires de Varsovie et Budapest dénoncent le veto au plan de relance

© © Tous droits réservés

07 déc. 2020 à 15:08 - mise à jour 07 déc. 2020 à 15:08Temps de lecture1 min
Par Belga

Les maires libéraux de Varsovie et de Budapest ont dénoncé lundi le blocage "irresponsable" du plan de relance européen par les gouvernements polonais et hongrois, pressant Bruxelles par courrier de leur verser les fonds "directement".

"Ces gouvernements continuent d'être irresponsables en opposant leur veto", a déploré le maire de Varsovie devant les journalistes, lors d'une visioconférence avec son homologue hongrois.

"Si cela continue, nous pensons que l'Union européenne (UE) devrait permettre aux élus locaux d'utiliser une partie de l'argent directement", a poursuivi Rafal Trzaskowski.


►►► À lire aussi : Sans accord sur le budget européen, qu’est-ce qui se passerait en janvier ?


 

L'opposition gère actuellement les capitales de la Pologne comme de la Hongrie, deux pays gouvernés par les souverainistes.

Depuis le 16 novembre, ces derniers bloquent l'adoption d'un plan de relance de 750 milliards d'euros, refusant que son versement soit lié au respect de l'Etat de droit (justice indépendante, politique anticorruption...). Les Européens doivent tenter de trouver une sortie de crise lors d'un sommet européen prévu jeudi et vendredi.

"Nous devons tous respecter l'Etat de droit, c'est de la plus haute importance, c'est indispensable à notre cohésion", a-t-il déclaré le maire de Varsovie au nom de la principale force polonaise d'opposition.

 

 

Blocage par la Hongrie et la Pologne du budget européen: JT du 19/11/2020

Europe: blocage autour du budget

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement