RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les machines à sous ne sont plus contrôlées depuis cinq ans

09 juin 2018 à 06:55 - mise à jour 09 juin 2018 à 06:55Temps de lecture1 min
Par Belga

Les machines à sous dans les cafés ne sont plus contrôlées depuis cinq ans. Il n'y a donc pas de limites aux pertes des joueurs, tandis que le secteur aurait empoché quelque 120 millions d'euros sur la période, écrivent samedi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Il s'agit des machines à sous avec écrans vidéos, principalement des jeux de cartes virtuels. Les engins demandent une mise réduite et rapportent de petits gains, mais il n'y a pas de limite aux pertes que peuvent essuyer les joueurs, ce qui peut les rendre plus risqués que certaines machines de casinos.

120 millions de bénéfices

La Commission des jeux de hasard a interrompu tout contrôle sur ces machines depuis 2013 après une discorde avec le fisc. Le nombre exact d'appareils est depuis incertain, ils seraient au moins 6000. Les gains engrangés atteindraient les 120 millions d'euros sur les dernières années, d'après calcul sur base de chiffres du secteur.

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) affirme qu'une nouvelle loi verra le jour l'an prochain.