RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les lavoirs toujours accessibles sous réserve de certaines recommandations

Les lavoirs accessibles sous réserve de recommandations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

31 mars 2020 à 13:12 - mise à jour 31 mars 2020 à 13:12Temps de lecture1 min
Par VivaCité

Nombreuses sont les personnes qui ont recours aux lavoirs pour l’entretien de leur linge, comme les étudiants notamment mais aussi les personnes qui vivent en appartement, en kot,… Cette période de confinement peut corser quelque peu la chose et amène son lot de questions à cet égard. Si on sait qu’on lave son linge sale en famille, les lavoirs restent cependant ouverts en cette période de confinement mais sous réserve de recommandations qui se colorent de bon sens. Notre petite fée du logis, Hélène Maquet s’est penchée sur la question.

Les lavoirs accessibles selon recommandations d’usage

Est-ce que les lavoirs automatiques sont toujours ouverts ?

Oui, ils peuvent effectivement rester ouverts mais avec des mesures, des précautions particulières pour les usagers.

Deux des plus grosses sociétés bruxelloises elles représentent près de 35 lavoirs et elles nous informent sur ces recommandations qui sont de mise :

Les usagers doivent quitter le salon lavoir directement après avoir mis leur linge dans la machine. On ne fait plus salon en ce lieu et l’on revient uniquement à l’heure de fin du programme de lavage. On peut être là 5 minutes avant mais on vise le tout dernier moment pour aller rechercher ses vêtements.

Aussi, on ne s’y attarde pas et donc on ne peut plier son linge dans le salon lavoir.

Le nombre de personnes est limité à 3, ou entre 3 à 5 personnes selon l’espace disponible pour pouvoir respecter en bonnes et dues formes la règle de distanciation sociale. Une société vérifie via des caméras de surveillance le respect de ces règles et intervient s’il y a trop de personnes dans le salon lavoir.

Et le bon sens prévaut toujours donc les règles d’hygiène sont aussi à respecter en ce lieu car chaque sortie est une prise de risque d’être en contact avec ce satané virus, d’être en présence d’une personne contaminée ou d’être nous-même cette personne infectée. On ne fait plus sa lessive au jour le jour, selon l’impulsion du moment mais on envisage le long terme raisonné.

 

Articles recommandés pour vous