Monde

Les Irlandais réclament une nouvelle législation sur l'avortement

Manifestation à Dublin pour réclamer une nouvelle législation sur l'avortement

© AFP/ PETER MUHLY

16 nov. 2012 à 09:14 - mise à jour 16 nov. 2012 à 09:18Temps de lecture1 min
Par Alain Lechien

L'avortement est interdit en Irlande sauf quand la vie de la mère est en jeu, selon une décision de la Cour suprême datant de 1992. Cependant, aucune loi n'a été votée pour faire appliquer cette décision. L'actuel gouvernement avait annoncé vouloir faire passer cette loi pendant sa mandature.

Le mari de Savita Halappanavar, 31 ans, affirme que les médecins ont tardé à intervenir. La jeune dentiste d’origine indienne est morte à l’hôpital de Galway fin octobre. L’opinion publique a fortement réagi avec des manifestations spontanées dans les villes et les universités. Les étudiants de Dublin se sont recueillis mercredi soir, une bougie à la main, à la mémoire de Savita. Ils étaient choqués, en colère. "Aucune femme ne doit plus subir ça" déclare à la RTBF cette étudiante qui vient elle-même de subir un avortement. 

Deux jours d'agonie

Ces jeunes Irlandais exigent de nouvelles lois. Ils refusent le statu quo légal qui est peut-être en partie responsable de la mort de Savita. Elle était enceinte de 17 semaines lorsqu’elle s’est présentée à l’hôpital de Galway se plaignant de douleurs au dos. Après une fausse couche, les médecins ont attendu deux jours que le cœur du fœtus s’arrête de battre, avant d’opérer finalement. Deux jours d’agonie pendant lesquels la patiente a réclamé une IVG. C’est la version des faits que donne le mari de Savita, montrant du doigt des médecins hospitaliers, paralysés par une législation ou des codes de pratiques confus.

Le gouvernement irlandais a ordonné une enquête, le vice-Premier ministre Eamon Gilmore a promis une nouvelle loi et plus de clarté. Dans tous les cas, le débat sur l’avortement en Irlande, est relancé.

RTBF

Sur le même sujet

Le gouvernement irlandais a adopté son projet de loi sur l'avortement

Monde

Décès d'une femme enceinte en Irlande: des milliers de manifestants

Articles recommandés pour vous