Regions Liège

Les infirmier(e)s en oncologie veulent voir leur spécialisation reconnue

Les infirmier(e)s en oncologie veulent voir leur spécialisation reconnue

© RTBF - Renaud Verstraete

02 déc. 2022 à 13:18Temps de lecture1 min
Par Renaud Verstraete avec Caroline Adam

Les infirmier(e)s en oncologie estiment que leur spécialisation n'est pas reconnue par le barème IFIC (Institut de Classification des Fonctions dans les secteurs non marchands en Belgique). Ce vendredi, jour de l'inauguration officielle de l'institut de Cancérologie Arsène Burny au CHU de Liège, ils ont organisé une manifestation silencieuse.

"Toutes les spécialisations sont là aujourd'hui" témoigne Eva Barbero, infirmière spécialisée en oncologie au CHU de Liège. "Il n'y a pas que les infirmières en oncologie, il y a également les infirmières pédiatriques qui sont venues de tous les hôpitaux de la région. On est tous réunis parce qu'on est contre le système IFIC 14 qui a été mis en place et qui nous dévalorise complètement. Ça dévalorise nos études, et ça dévalorise notre profession."

Ce que les infirmier(e)s souhaitent, c'est une revalorisation au même titre que leurs collègues spécialisés en SIAMU (Service d'incendie et d'aide médicale urgente), en salle d'opération et en néonatologie pédiatrique, c'est-à-dire au barème IFIC 15.

Les infirmières spécialisées en oncologie et en pédiatrie manifestaient ce matin au CHU de Liège.
Les infirmières spécialisées en oncologie et en pédiatrie manifestaient ce matin au CHU de Liège. © RTBF - Renaud Verstraete

Et dans le personnel, le moral est au plus bas: "Beaucoup d'infirmier(s) ont déserté leur poste parce qu'ils en ont marre d'être dévalorisés. D'autres estiment qu'ils valent un IFIC 15, donc ils changent de profession et essayent d'avoir une place en bloc opératoire. C'est catastrophique. De un, les étudiants ne viennent plus sur les bancs de l'école. De deux, les infirmier(e)s fuient l'hôpital. Je ne sais pas ce que sera l'avenir."

S'ils n'obtiennent pas de réaction au niveau politique, les infirmier(e)s annoncent qu'ils envisageront un mouvement de grève.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous