RTBFPasser au contenu

Journal de Musiq'3

Les icônes de Berlinde De Bruyckere et Bellini

Les icônes de Berlinde De Bruyckere et Bellini
11 févr. 2011 à 15:322 min
Par <em>Pascal Goffaux, Musiq 3</em>

L'exposition "Maîtres vénitiens et flamands" illustre un pan de l'art occidental entre le XVe et le XVIIIe siècle. Elle parcourt quatre siècles de contacts et d'influences réciproques entre la Lombardie et la Flandre.

Une cinquantaine d'oeuvres issues des collections de l'Accademia Carrara de Bergame croise une quinzaine de chefs-d'oeuvre provenant du Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers. Bellini, Titien, Canaletto, Van Eyck, Rubens, Jordaens...

La naissance du portrait au XVe siècle précède l'apparition du paysage au XVIe siècle. Le profane se manifeste dans la peinture du XVIIe siècle dans un constant dialogue avec le sacré. Les vues du settecento annoncent le déclin de la Sérénissime.

L'exposition "Maîtres vénitiens et flamands" illustre un pan de l'art occidental entre le XVe et le XVIIIe siècle. Elle parcourt quatre siècles de contacts et d'influences réciproques entre la Lombardie et la Flandre.

Une cinquantaine d'oeuvres issues des collections de l'Accademia Carrara de Bergame croise une quinzaine de chefs-d'oeuvre provenant du Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers. Bellini, Titien, Canaletto, Van Eyck, Rubens, Jordaens...

La naissance du portrait au XVe siècle précède l'apparition du paysage au XVIe siècle. Le profane se manifeste dans la peinture du XVIIe siècle dans un constant dialogue avec le sacré. Les vues du settecento annoncent le déclin de la Sérénissime.

Berlinde De Bruyckere, née à Gand en 1964, expose deux oeuvres aux côtés des peintures de Giovanni Bellini. Lingam représente deux amas de chair pendus par des sangles au coeur d'une niche dont l'architecture fait penser à une chapelle. La cire mêlée de pigments évoque un réseau de veines. L'oeuvre dialogue avec La Déploration du Christ par la Vierge et St-Jean de Giovanni Bellini.

Pieta de Berlinde De Bruyckere représente un homme mutilé, sans visage. La fragilité du corps exangue bouleverse.  L'abandon de la chair évoque la présence du Christ dans les bras de la mater dolorosa.

Interview de Berlinde De Bruyckere par Pascal Goffaux



Exposition "Maîtres vénitiens et flamands" au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles jusqu'au 8 mai 2011.

Pascal Goffaux, Musiq 3

www.berlindedebruyckere.com                 www.bozar.be

Articles recommandés pour vous