Régions Brabant wallon

Les habitants de Waterloo sont les plus vieux du Brabant wallon

© Tous droits réservés

C’est un record un peu spécial que détient la commune de Waterloo : ses habitants y sont en moyenne les plus âgés de la province du Brabant wallon : 44,7 ans au 1er janvier 2022, c’est trois ans de plus que la moyenne wallonne.

En 10 ans, la part des 65 ans et plus a augmenté de 24%, là où celle des moins de 20 ans a baissé de 21%. C’est bien simple, la moyenne d’âge des habitants de Waterloo ne fait qu’augmenter depuis au moins trente ans.

Parmi ces nouveaux seniors waterlootois, il y a Yvette, 83 ans. Elle a déménagé dans un appartement proche du centre-ville il y a deux ans, après avoir vécu à l’étranger : " Mon choix s’est porté sur Waterloo car je trouvais que c’était une commune sympathique et très propre et puis les gens sont très gentils ! C’est aussi une ville pratique parce qu’il y a beaucoup de beaux commerces, je trouve tout ce qu’il me faut sans devoir aller à Bruxelles. "

Comment expliquer ce phénomène de vieillissement de la population à Waterloo ? La bourgmestre Florence Reuter (MR) émet deux pistes : "D’abord, c’est positif, ça veut dire qu’on vieillit bien à Waterloo ! Plus sérieusement, il y a un phénomène qui est évident, c’est que tous les services se trouvent dans un petit territoire. On a accès aux commerces, aux aides, aux services communaux. Il y a aussi beaucoup d’activités pour les seniors." Un phénomène régulier est la venue de seniors en appartement sur Waterloo, après avoir revendu leur villa située dans les campagnes alentour.

La deuxième raison pointée par la bourgmestre est le prix élevé de l’immobilier dans la commune. Waterloo est la 3e commune où acheter une maison est le plus cher en Wallonie, derrière Lasne et La Hulpe. Le prix médian d’une maison y est de 488.000 euros , une somme abordable pour peu de jeunes familles.

"On a peu de leviers au niveau de la commune pour faire venir des jeunes", reconnaît la bourgmestre. "Mais on essaye quand même dans les nouveaux projets immobiliers, comme celui de revitalisation du centre-ville, de travailler avec la régie provinciale APIBW pour construire des logements à prix moyens. L’objectif est de permettre à des jeunes qui ont grandi à Waterloo et qui veulent y rester de ne pas devoir quitter la commune."

Pour la commune de Waterloo, moins de citoyens actifs sur le marché du travail signifie notamment moins d’impôts communaux. Attirer de jeunes familles sur le territoire de la commune n’est donc pas anodin.

Quoi qu’il en soit, si Waterloo est la doyenne des communes du Brabant wallon, elle est encore loin de détenir le record de Belgique. L’honneur revient à Vresse-Sur-Semois où la moyenne d’âge est de 48,8 ans !

Sur le même sujet

Une voirie de contournement entre Lasne et Braine-l’Alleud, à deux pas du champ de bataille de Waterloo : le SPW peaufine son projet

Régions Brabant wallon

Waterloo: un projet de 7 millions d’euros pour un nouveau hall sportif

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous