RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Les gros investisseurs de NewB ne participent pas à l'augmentation de capital

19 mai 2022 à 09:47Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Xavier Lambert

L'assureur français Monceau, le plus grand investisseur de NewB, et d'autres parties, ne participent pas à l'augmentation de capital de la banque, rapportent jeudi De Tijd et L'Echo. La banque coopérative doit trouver 40 millions d'euros d'ici fin septembre.

Outre les besoins de la banque, cette augmentation de capitaux supplémentaires est une exigence de la Banque nationale. Celle-ci avait accordé une licence à NewB en 2020. Il s'agissait alors de la première nouvelle banque en Belgique depuis plus d'un demi-siècle.

Pour sa nouvelle levée de fonds, NewB a choisi de ne pas faire appel aux coopérateurs particuliers, qui ont déjà fourni beaucoup d'efforts la dernière fois. Cette fois, ce sont les investisseurs institutionnels qui sont visés.

L'ULB envisage "un autre type de coopération"

Quatre des neuf institutions présentes dans le capital, les "coopérateurs C", indiquent qu'elles ne participeront pas à cette levée de fonds. Parmi elles, Monceau qui, avec une injection de 10 millions d'euros, est le plus gros investisseur de NewB et le partenaire pour la vente de produits d'assurance.

L'Université Libre de Bruxelles étudie aussi une autre forme de coopération avec la banque.

Les gouvernements bruxellois et wallon avaient également investi dans la création de NewB et leurs intentions actuelles ne sont pas encore connues.

Mi-mai, la banque comptait 16.767 clients actifs (sur un total de 21.202), soit loin de l'objectif de 50.000, mentionné pour la fin de l'année 2021. 

 

Sur le même sujet

A l’heure où les banques ferment leurs agences, NewB s’installe dans le piétonnier liégeois

Regions Liège

Bernard Bayot - NewB : " On est au tout début de l’histoire donc il est trop tôt pour que le bulletin soit décerné "

Matin Première

Articles recommandés pour vous