RTBFPasser au contenu

Ecomatin

Les Grignoux - Ecomatin

Les Grignoux - Ecomatin

L'objectif minimum était fixé à 100.000 euros. La période de souscription se termine demain soir et le montant total dépassera largement les 500.000 euros. Elle représente 40 % du montant que les Grignoux investissent dans la relance du cinéma Caméo à Namur, les 60 % restant étant assurés par les fonds propres de l'asbl. 

Cela demande quelques explications

D'abord resituons Les Grignoux : l'asbl liégeoise fête ses 40 ans. Elle exploite à Liège 8 salles dans trois cinémas, son budget annuel est d'environ 7 millions d'euros dont 40 % sont apportés par les subsides. Elle emploie une bonne centaine de personnes. 85 employés sont volontairement membres de l'assemblée générale qui prend toutes les grandes décisions. Le conseil d'administration est composé exclusivement d'employés. Les Grignoux sont donc clairement dans le créneau de l'économie sociale. Mais qu'est-ce qui explique le grand succès de ses obligations? D'abord 40 ans d'existence et la cohérence toujours maintenue du projet. L'ASBL est profondément ancrée dans le tissu culturel et social liégeois, comme l'explique Pierre Heldenbergh, administrateur.

Les 500.000 euros ont été apporté par 1.000 souscripteurs

En majorité des Liégeois, mais les Namurois ont très bien suivi.  Faire appel au public plutôt qu'aux banques, c'est certainement plus avantageux.  Car cela peut paraître étonnant, mais sur le plan strictement financier, c'est le contraire. Mais le vrai plus de l'appel public à l'épargne est ailleurs.

Les première séances au Caméo namurois sont annoncées pour le début de l'année prochaine, peut-être dès janvier.

Michel Visart

Articles recommandés pour vous