RTBFPasser au contenu

Nature & Découvertes

Les fleurs du sureau, c’est maintenant : voici comment les récolter et les utiliser

Les fleurs du sureau, c’est maintenant : voici comment les récolter et les utiliser

Il en pousse partout, au bord des chemins, des autoroutes, dans les terrains vagues, en ville, à la campagne et peut être aussi dans votre jardin. Ne sous-estimez pas le sureau, ses fleurs et ses baies sont un ravissement pour les palais. Ses grandes ombelles sont en fleurs maintenant, il est temps de les cueillir et de découvrir quelques recettes sympas.

Les oiseaux se délectent des baies de sureau à l’automne. Vous, n’attendez pas la fin de l’été pour récolter les baies afin d’en faire des gelées, des confitures ou des sirops, les fleurs peuvent déjà vous étonner. Allez, à vos ciseaux ! Et bien entendu, récoltez les fleurs dans des endroits sûrs… le bord des routes a grand trafic est une mauvaise idée.

La récolte

Comme pour toutes les fleurs, il est préférable de récolter les ombelles de sureau le matin, à la fraîche, les parfums seront plus subtils. Prenez une paire de ciseaux et coupez la tige, un ou 2 centimètres sous l’ombelle.

Chassez les petits insectes qui sont souvent présents au cœur de la fleur. Pour cela, vous pouvez exposer les ombelles quelques minutes au soleil, sur un linge blanc. En principe, les insectes vont partir. Ne pillez pas l’arbre, songez à l’automne, vous pourrez alors récolter les baies.

© Tous droits réservés

Les recettes de juin

N’ayez crainte, osez les beignets. C’est un délice et c’est très très facile. Il vous suffit de plonger les ombelles de sureau dans une pâte à beignets (assez légère), de les faire frire et de les saupoudrer de sucre impalpable. Osez aussi le vin blanc aromatisé. Faites macérer quelques ombelles de sureau (une dizaine) dans 3 litres de vin blanc, type " Rivaner ", ajoutez 7 sucres par litre, un bâton de cannelle, un petit verre de cognac. Laissez macérer 3 jours au soleil et mettez en bouteille. Très frais, vous verrez que cet apéro est étonnant !

▶ A lire aussi "Jacques et Geneviève transforment les fleurs et les fruits en vin et en confiture"

© Tous droits réservés

Vous préférez les boissons sans alcool ? Alors optez pour le sirop de fleurs de sureau. 1,5 litre d’eau, 1,7 kg de sucre, 3 citrons et 150 g de fleurs de sureau. Séparez au mieux les fleurs des tiges (le vert donne de l’amertume), couvrez-les avec l’eau (en veillant à bien les immerger) pendant 24 heures. Filtrez, ajoutez le sucre et le jus des citrons, mélangez et faites bouillir quelques minutes, mettez en bouteille.

Ce sirop peut être mélangé avec de l’eau, du vin blanc et peut le cas échéant agrémenter certains desserts (glace par exemple). Il est également possible de préparer un sorbet, mais je n’ai jamais essayé. En revanche, la gelée est un délice. C’est presque les mêmes proportions que pour le sirop : 1,5 litre d’eau, 1,5 kg de sucre, 3 citrons et 150 g de fleurs de sureau et 5 grammes d’agar-agar. Faites macérer les fleurs dans l’eau durant 3 jours, en veillant à les immerger, filtrez, mélangez le jus de citron et le sucre. Faites bouillir en ajoutant l’agar-agar. Quand vous constatez que la gelée prend, coupez la source de chaleur et mettez en pots.

Il y a encore mille et une recettes, vagabondez sur internet et laissez-vous surprendre!

Bonnes découvertes !

Sur le même sujet

28 févr. 2020 à 13:00
1 min
02 juil. 2015 à 10:00
1 min

Articles recommandés pour vous